Coronavirus : Pour les plus démunis, des centres d'hébergement et des chèques alimentation pendant le confinement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Letard
© Pixabay

Eviter la double peine aux plus démunis. Après 3 semaines de confinement, la préfecture de Bourgogne-Franche-Comté a présenté de nouveaux dispositifs pour d'aide des personnes sans domicile fixe. Parmi elles, la création de centres d'hébergement pour personnes malades et des chèques alimentation.

« Il ne doit pas y avoir de rupture d’hébergement » pour les plus démunis pendant le confinement. C’est l’objectif affiché ce vendredi 3 avril lors d'une conférence de presse des services de la préfecture de Bourgogne Franche-Comté. "Le but est que les personnes vulnérables ne soient pas frappées par une double peine dans la crise actuelle" détaille Philippe Bayot, directeur régional jeunesse, sport et cohésion sociale.

Des centres d'hébergement pour personnes malades


Trois centres d’hébergement spécialisés sont prévus. Ils sont destinés aux personnes sans domicile diagnostiquées comme positives au Covid-19 mais ne nécessitant pas d’hospitalisation. Les deux premiers centres ont ouvert à Dijon (12 places) et Besançon (7 places). Un troisième, d’une quarantaine de places, doit ouvrir à Nevers pour les départements de la Nièvre et de la Saône-et-Loire.

En matière d'hébergement, la trêve hivernale avait déjà été repoussée au 31 mai. Les maraudes ont été prolongées. De nombreuses places d’hébergement ont été maintenues, notamment des chambres à l'hotel. Près de 4200 places devraient être maintenues jusqu'à la fin de la crise sanitaire sur l'ensemble de la région Bourgogne Franche-Comté. 
   

Des chèques service pour l'alimentation


Alors que les banques alimentaires signalent certaines difficultés de fonctionnement pendant le confinement, des chèques-service d’une valeur faciale de 3.50 euros sont mis en place. Ils seront distribués dès la semaine prochaine par les associations et les services de l’Etat en complément de l’aide alimentaire déjà existante. Ils permettront aux plus démunis d’avoir accès à des produits d’alimentation et d’hygiène pendant la crise sanitaire.

Chaque personne identifiée pourra ainsi bénéficier de 2 chèques par jour. En Côte d’Or, à titre indicatif, pour les 15 prochains jours, 14 250 tickets pour un montant de 49 875 € permettront d'aider environ 400 personnes explique la Préfecture.

Par ailleurs, 30 000€ ont été débloqués en urgence pour soutenir les banques alimentaires de la région. Ces crédits sont destinés à financer les surcoûts logistiques (emballages individuels, fuel,) et des produits sanitaires pour sécuriser la distribution au niveau des banques et des associations distributrices.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.