Académie de Dijon : comment les établissements scolaires se préparent à l'épidémie de coronavirus ?

Les cas de contamination au coronavirus continuent à augmenter en France : dans certaines régions, des établissements scolaires sont fermés. Ce n’est pas le cas en Bourgogne, mais on renforce les mesures d'hygiène et on se prépare à faire face à une montée en puissance de l’épidémie.
Un distributeur de gel hydroalcoolique
Un distributeur de gel hydroalcoolique

La France compte environ 2 300 cas de contamination au coronavirus à la date du jeudi 12 mars 2020.
Le virus circule "de plus en plus activement dans des territoires de plus en plus nombreux", indiquent les autorités.
Le dernier comptage fait état de 2 281 cas (dont 105 graves), de 48 décès (soit 15 de plus en 24 heures) et de près de 500 nouvelles contaminations. On dénombre 165 cas en Bourgogne-Franche-Comté et 3 décès. 

Le pays se prépare donc à la mise en place de nouvelles mesures de protection.
C’est le cas notamment dans le secteur de l’éducation. Ainsi, la rectrice de l’académie de Dijon (qui regroupe les quatre départements de Bourgogne) s’est rendue ce matin au collège Jean-Rostand à Quetigny, en Côte-d'Or.

Le ménage est fait 3 fois par jour dans l’établissement. Les élèves sont sensibilisés au respect des consignes d’hygiène, à commencer par le lavage des mains, le premier geste barrière indispensable.


 
Au niveau de l’Académie, on se prépare aussi au cas où il faudrait fermer des établissements scolaires. Quatre semaines de cours sont déjà prêts sur internet si la situation venait à s’aggraver.

"On gagne du temps actuellement. Comme on est une académie assez faiblement impactée, on se prépare. On pense des plans de continuité. On bénéficie de l’expérience d’académies beaucoup plus sévèrement touchées", rassure Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l'académie de Dijon.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société éducation covid-19