Cet article date de plus de 3 ans

A l'approche des vacances, l'hygiène alimentaire dans les restaurants est surveillée !

La Préfecture de Côte-d'Or chaque année au début des vacances d'été relaie l'opération interministérielle "vacances" : l'Etat intensifie les contrôles inopinés dans le secteur du tourisme, et plus particulièrement celui de la restauration.

Les sites touristiques sont contrôlés, l'Etat effectue davantage de visites inopinées, dans le secteur de la restauration notamment.
Les sites touristiques sont contrôlés, l'Etat effectue davantage de visites inopinées, dans le secteur de la restauration notamment. © FTV
La DDPP veille
La Direction Départementale de la Protection des Populations effectue les contrôles inopinés.
Ses agents effectuent les contrôles sur les lieux touristiques, centre de loisirs, campings, mais aussi dans le secteur de la restauration.
Ils vont s'assurer des conditions d'élaboration des plats et de conservation des ingrédients, ainsi que du niveau de propreté générale dans les cuisines.
Or, depuis quelques années, le niveau général d'hygiène est respecté, cela est dû à une meilleure formation à l'hygiène alimentaire pour les professionnels de la restauration.

Une formation obligatoire à l'hygiène alimentaire
Depuis un décret d'octobre 2011, la formation à l'hygiène alimentaire est devenue obligatoire pour la restauration commerciale (restaurant, brasserie, snack).
Ce décret assure la sécurité alimentaire des consommateurs. 5 ans après son entrée en vigueur, les effets positifs de cette formation se constatent notamment lors des contrôles sanitaires : process de préparation, traçabilité, respect des températures de conservations des aliments,
Pour les personnels de cuisine ou les propriétaires, il s'agit de suivre 14 heures de formation obligatoires (HACCP).

Le reportage de Sylvain Bouillot et Isabelle Rivierre
Intervenants :
durée de la vidéo: 02 min 33
Dijon : Formation hygiène alimentaire dans les restaurants ©France 3 Bourgogne



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie vacances sorties et loisirs