Chaleur et sécheresse : les pompiers confrontés à de nombreux feux de champs ce 14 juillet

En Côte-d'Or, le temps très sec des derniers jours a conduit à plusieurs départs de feux dans des champs ce vendredi 14 juillet.

La période des moissons est toujours propice aux incendies, mais elle l'est particulièrement en temps de sécheresse. Or, la Côte-d'Or manque de pluie depuis plusieurs semaines, et la chaleur combinée à cela n'arrange rien. En cette fin de semaine, les pompiers ont eu fort à faire. 

Dans la zone industrielle de Beaune

Vers 15h30 tout d'abord, les pompiers de Beaune, Nuits-Saint-Georges et Meursault sont intervenus sur un incendie qui menaçait trois maisons et des entreprises. Le feu a pris dans une haie, puis s'est propagé à un tas de bois stocké à l'extérieur d'un pavillon ainsi qu'à un tas de palettes, cartons et déchets stockés à la tonnellerie Billon.

Sur place, un policier a inhalé des fumées et a été pris en charge par les pompiers de Meursault.

Les pavillons, eux, ont pu être préservés des flammes.

À Grosbois-en-Montagne

Vers 18h20, 16 pompiers de Pouilly, Sombernon, Dijon et Vitteaux ont été appelés pour un feu de récolte sur pied et d'andains (il s'agit des bandes de paille qui restent dans le champ après récolte). L'incendie menaçait de s'étendre à une forêt de feuillus, à une cinquantaine de mètres du champ. Les pompiers ont pu arrêter la propagation, mais environ 2 hectares de champ ont brûlé.

Au château de Bierre-lès-Semur

Moins d'une heure plus tard, vers 19h, un autre feu d'andains s'est déclaré dans le parc du château de Bierre-lès-Semur, sur la commune du Val-Larrey. Les andains étaient en cours de pressage (pour en faire des ballots de foin). 13 pompiers de Venarey-les-Laumes, Semur-en-Auxois et Précy-sous-Thil ont été mobilisés. 2 hectares ont brûlé. Le feu menaçait de s'étendre au bois de feuillus qui bordait le champ, mais les pompiers ont réussi à l'éteindre à temps.

Dans le Châtillonnais

Au même moment, vers 19h20, 17 pompiers de Châtillon-sur-Seine, Montbard, Venarey-les-Laumes, Aignay et Baigneux-les-Juifs sont intervenus sur un incendie similaire : un feu de moissonneuse-batteuse, qui a conduit à la destruction de 8 hectares d'andains à Villaines-en-Duesmois.

Aux portes du Morvan

À la même heure, 16 pompiers de Saulieu, Pouilly-en-Auxois, Nolay et Arnay-le-Duc étaient mobilisés à Marcheseuil, dans le hameau de Suze le long de la D106. Un feu de pâture sur 3 hectares s'est déclaré, puis s'est propagé à un sous-bois, brûlant 2 hectares de forêt. Un engin agricole (Manitou) a été détruit dans l'incendie. 

Les agriculteurs présents sur place ont aidé à éteindre le feu en procédant à des "noyages" grâce à des citernes d'eau. Un bâtiment de 150 m², menacé par les flammes, a pu être épargné. Les opérations de noyage ont duré plus de deux heures.

Une accalmie ce week-end

Les averses et orages prévus ce samedi pourraient donner un peu de répit aux sapeurs-pompiers sur le front des incendies. La nuit a déjà été pluvieuse en Côte-d'Or, et tout le département est placé en vigilance orange aux orages ce samedi. En revanche, les secours pourraient être mobilisés sur les conséquences éventuelles des intempéries.

► À LIRE AUSSI : ORAGES : cinq départements de Bourgogne-Franche-Comté placés en vigilance orange