Coronavirus Covid-19 : Beaune désinfecte ses espaces publics pour limiter la propagation du virus

© Ville de Beaune
© Ville de Beaune

Plusieurs villes françaises ont choisi de désinfecter leurs espaces publics et leur voirie afin d'enrayer la propagation du Covid-19. Parmi elles, Beaune, seule à utiliser cette méthode en Bourgogne. Une mesure déjà prise dans certaines villes chinoises, coréennes ou italiennes.
 

Par J.G.

Après Nice, Cannes et plusieurs autres villes françaises, Beaune est donc la première ville de Bourgogne à se lancer dans la désinfection de ses espaces publics, espérant ainsi limiter la propagation du coronavirus Covid-19.  

C’est dans un communiqué que le maire (LR) Alain Suguenot annonce sa décision. « J’ai demandé à ces services municipaux de se mobiliser tout spécialement selon un programme très précis, qui consistera dans un premier temps à désinfecter en priorité le domaine public des sites très fréquentés, puis d’intervenir sur l’ensemble du territoire de la ville » explique l’élu.

Les abords de l’hôpital et l’espace Beaune Blanches-Fleurs où se déroulaient, ce samedi 28 mars, une collecte de sang ont déjà été traités. Mais aussi l’école et la crèche des Blanches-Fleurs dédiés à la garde des enfants du personnel soignant.

Depuis ce lundi 30 mars, les personnels de la commune s’attellent à désinfecter la proximité immédiate « des maisons médicales, des grandes surfaces ou encore les trottoirs situés devant les magasins où des files d’attente peuvent se créer, tels que les boulangeries et les autres commerces de proximité » nous précise le maire de Beaune.
 
Coronavirus Covid-19 : Beaune désinfecte ses espaces publics pour limiter la propagation du virus

 

Une protection de 24 heures


Les agents de la ville qui revêtent pour l’occasion une combinaison impressionnante et pulvérisent le produit sur les sols « il s’agit d’un protocole très particulier pour utiliser ce produit qui permet une protection de l’ordre de 24h minimales » selon le maire de Beaune. « Il faut repasser tous les 3 jours, nous le ferons autant que nécessaire… Mais on ne fait pas tous les trottoirs de Beaune, ça n’aurait pas de sens » explique alain Suguenot qui préfère concentrer ses efforts sur les lieux où peuvent stationner plusieurs minutes des personnes à certains moments malgré le confinement.

Le produit appliqué par les équipes municipales est un désinfectant sans rinçage : bactéricide, fongicide et virucide. La préparation est diluée à 3%. Il est appliqué au moyen de pulvérisateurs à dos individuels, dont 4 agents du service de propreté sont équipés et de la balayeuse municipale pour les rues. La préparation de la solution diluée se fait en atelier et les agents disposent d’une réserve d’eau de 20 litres et de savon dans un véhicule.

Les 4 agents sont équipés de vêtements de protection complète (combinaison, masque, gants …). Le planning d’intervention est calé en fonction des lieux de fréquentation du public. En soirée, ou tôt le matin, pour les sites fréquentés et en journée pour ceux qui sont en revanche fréquentés le soir comme la maison médicale.

Si Beaune est bien la première commune de Bourgogne a avoir entrepris ce type de désinfection des espaces publics, elle pourrait bien ne pas être la seule. La mairie assure, en effet, avoir reçu plusieurs appels de municipalité de la région qui souhaitent avoir des informations afin de lui emboiter le pas. « On va être copié » s'exclame Alain Suguenot.
 

Une efficacité qui reste à démontrer


Si l'opération peut sembler impressionnante, elle semble avant tout relever de la mise en œuvre du principe de précaution. Pour l’heure, il n’existe, en effet, aucune certitude sur la durée de présence du coronavirus sur les surfaces en extérieur« Nous ne disposons pas d’information sur la survie du virus sur un support tel qu’une chaussée », indique l’Agence régionale de Santé d’Ile-de-France, interrogée par Le Parisien.

De toute façon, au bout de quelques heures, « la grande majorité du virus meurt et n’est probablement plus contagieuse », précise le gouvernement sur la page dédiée à l’information sur l’épidémie de son site internet. L’exécutif qui préconise surtout de respecter les mesures de distanciation sociale et de se laver les mains à intervalles réguliers plutôt que de craindre une contamination dans l'espace public.
 

Sur le même sujet

Les + Lus