Coronavirus : à Beaune, le touriste chinois mort dans un hôtel n'était pas contaminé

Un hôtel de Beaune, en Côte-d’Or, a été mis en confinement par précaution suite au décès d'un patient chinois. La police est sur place. / © Marie Jolly
Un hôtel de Beaune, en Côte-d’Or, a été mis en confinement par précaution suite au décès d'un patient chinois. La police est sur place. / © Marie Jolly

L’inquiétude avait grandi ces dernières heures après le décès dans un hôtel de Beaune d'un tourisme originaire de Hong-Kong. Les analyses réalisées ont permis d'écarter toute contamination au coronavirus Covid-19, a annoncé l'Agence régionale de santé.

Par B.L. avec Sébastien Letard

C’est la mort dans la nuit d’un client chinois qui a déclenché l’inquiétude à Beaune ce mercredi 26 février. L'homme est décédé "sans symptôme précurseur", précise l'ARS (Agence régionale de Santé). Il s'agit d'un ressortissant de Hong-Kong, qui séjournait avec un groupe de 30 autres voyageurs à l'hôtel Ibis Beaune Centre.

La victime serait morte d'une crise cardiaque. Des analyses ont été rapidement réalisées. Dans l'attente des résultats, des mesures de précaution avaient été prises. Les personnes qui avaient été en contact avec le client décédé avaient été identifiées et confinées ce mercredi 26 février.

Vers 16h, l'Agence régionale de santé a indiqué dans un communiqué que toute suspicion de contamination au Covid-19 était levée. Les mesures de confinement le sont également.
 

 
Coronavirus : à Beaune, le touriste chinois mort dans un hôtel n'était pas contaminé

Dans la matinée, les autres clients, qui n’ont pas eu de contact avec le groupe, pouvaient sortir de l'hôtel et ne subissaient pas de test. Ils devaient seulement laisser leurs coordonnées. "Des clients et le personnel de l’hôtel sont confinés dans l’établissement", a déclaré le groupe hôtelier Accor à France 3 Bourgogne, confirmant une information de nos confrères de France Bleu Bourgogne.

Rappelons que pour soigner d'éventuels patients atteints de coronavirus, plusieurs hôpitaux sont mobilisés dans la région Bourgogne-Franche-Comté : il y a 10 établissements hospitaliers, dont les CHU de Dijon et Besançon.
 
 

Où en est l'épidémie de coronavirus Covid-19 ?

L'épidémie de coronavirus Covid-19 est apparue en décembre 2019 dans le centre de la Chine. Elle touche aujourd’hui plusieurs continents, dont l’Europe.

De nouvelles contaminations au coronavirus ont été confirmées en France depuis mardi 25 février 2020, et notamment celles d'une jeune femme chinoise qui revenait de Chine et d'un Français qui a séjourné en Italie, dans la région de Lombardie.
On a aussi appris qu'un premier patient français est mort dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 à Paris : il s'agit d'un homme de 60 ans.

Jusqu'à présent, 17 cas ont été enregistrés en France depuis le début de la crise du nouveau coronavirus :

-outre le patient français, un Chinois âgé de 80 ans est décédé mi-février à Paris
-quatre malades sont toujours hospitalisés
-les autres cas sont des patients qui ont été déclarés guéris et ne sont plus hospitalisés.

"Nous sommes en alerte et les équipes sont entièrement mobilisées sur tout le territoire. Notre système de veille sanitaire est pleinement opérationnel", rappelle le ministre de la Santé.
La France, tout comme les autres pays voisins de l'Italie, n'a pas l'intention de fermer les frontières car ce serait une mesure disproportionnée, déclare le gouvernement.

Une plate-forme téléphonique d’information a été mise en place : il s'agit du 0 800 130 000
Ce numéro répond aux questions sur le nouveau coronavirus de 9 heures à 19 heures, 7 jours sur 7, mais il n’est pas habilité à dispenser des conseils médicaux.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus