• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Côte-d'Or : un commerçant publie les images de ses voleurs présumés sur les réseaux sociaux

© Tiphaine Pfeiffer
© Tiphaine Pfeiffer

Un commerçant de Beaune, en Côte-d'Or, s'est fait voler plusieurs bouteilles de vin. Il a décidé de publier sur Internet les images de vidéosurveillance où l'on voit ses voleurs présumés.
 

Par M.J

C'est une pratique qui vient des Etats-Unis et que l'on l'appelle le doxxing. C'est le fait de divulguer sur Internet des informations sur l'identité et la vie privée d'un individu, une pratique qui progresse en France mais qui est illégale.

Un commerçant de Beaune, en Côte-d'Or, s'est fait voler deux magnums de vin d'une valeur de 750 euros, samedi 4 mai 2019. Il décide alors de diffuser sur les réseaux sociaux les images de vidéosurveillance où l'on voit ses deux voleurs présumés. Les réactions des internautes sont immédiates : la publication est commentée plus de 40 000 fois.
 

Une pratique qui fait polémique


Mais ce phénomène, appelé aussi "Balance ton voleur", est puni par la loi car il se heurte à la présomption d'innocence : cela peut aller jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende.

Mais à ce jour, aucun commerçant n'a été condamné pour ce type d'affaire. La jurisprudence en la matière est quasi inexistante. Le seul dossier examiné par la justice date de 2016, à Nancy : un dentiste avait alors rendu publique la vidéo d'une voleuse mais l'affaire avait été classée sans suite.

En Bourgogne, une autre affaire avait eu lieu en septembre dernier, à Dijon. Un restaurateur avait publié la vidéo d'une effraction : on y voyait un jeune homme briser la vitrine de son restaurant.

Reportage de Elsa Bezin et Tiphaine Pfeiffer, avec :
  • Charles Hess, commerçant beaunois
  • Cédric Bovrice, syndicat Alliance Police
  • André Marchesi, restaurateur dijonnais
Un commerçant publie les images de ses voleurs présumés

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sacquenay et Chazeuil : neuf éoliennes rejoignent un parc bourguignon déjà riche

Les + Lus