• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne Franche-Comté : quelles sont les tendances du tourisme en juillet ?

​​​​​Les vacanciers de juillet sont partis plus tard et plus à l'étranger. Les professionnels du tourisme s'accordent pour constater un démarrage en douceur de la saison estivale et comptent sur le mois d'août pour atteindre leurs objectifs.

Par C.R.

• Les vacanciers sont partis plus tard et plus loin

Selon le cabinet d'études et de conseil Protourisme, "les Français sont plus nombreux à partir en vacances cet été : 1,4 million de plus que l’an dernier sur la saison estivale et 300 000 sur le seul mois de juillet."
Mais cette hausse bénéficie d'abord aux destinations étrangères, choix d'un tiers des vacanciers. La hausse du nombre de visiteurs étrangers en France ne compense pas cette défection. 

Deux millions de Français auraient attendu la fin de la Coupe du monde de football pour réserver leur destination de vacances et pour partir : les sites touristiques enregistrent une baisse de fréquentation de 12 % sur les trois premières semaines de juillet. Toujours selon Protourisme, "à la mi-juillet, près de 25 % des partants en hébergement marchand n’avaient toujours pas effectué leur réservation."

La haute saison touristique n’a en fait démarré qu’à partir du 21 juillet, avec des taux d’occupation supérieurs à 80 % dans les stations touristiques. 
 

• Illustration en Côte-d'Or

Des séjours courts, des touristes moins nombreux et qui dépensent moins : les professionnels que François Latour et Gabriel Talon ont rencontrés font souvent le même constat. Ils comptent sur le mois d'août pour compenser ce fléchissement. 

Intervenants :

Emilie Durand, agent d'accueil - Hôtel Dieu de Beaune
Jean-Pierre Cognard, vendeur sur le marché de Beaune
Ludovic Flamery, chef de réception - Hôtel de la Cloche - Dijon

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus