Au fait, qui a racheté la gare de Châtillon-sur-Seine (et pour combien) ?

Publié le
Écrit par Lisa Guyenne

La gare de Châtillon-sur-Seine a été mise aux enchères pour 36 001 euros le 17 novembre dernier. Deux semaines plus tard, on sait désormais qui en a fait l'acquisition.

La gare de Châtillon-sur-Seine a trouvé preneur, après des années d'abandon : le bâtiment, mis aux enchères du 15 au 17 novembre dernier pour 36 001 euros, a reçu peu d'enchères mais il a bien été racheté. 

Selon nos informations, c'est une "grande famille" de Châtillon-sur-Seine qui a mis la main sur la gare. Une famille bien implantée dans le territoire, qui possède déjà plusieurs biens dans la région et qui dispose de confortables capacités financières. Les enchères n'ont pas été très suivies et l'acquéreur en a eu pour son argent : aux alentours de 36 000 euros, soit le montant de la mise de départ, pas plus.

La vente reste à confirmer

Pour autant, il reste une étape avant de finaliser officiellement l'achat de la gare. L'acheteur a jusqu'au courant de la semaine prochaine pour déposer un dossier détaillé de son projet de réhabilitation, dossier qui doit être envoyé à la SNCF et à la mairie de Châtillon.

En effet, la finalisation de la vente est conditionnée à un cahier des charges. Ce dernier stipule notamment que les bâtiments ne pourront pas être réhabilités en "dancings et boîtes de nuit", en "bâtiments commerciaux dont l’activité est liée à la vente d’alimentation de plus de 300 m²" ni en "nouvelles constructions agricoles".

► À LIRE AUSSI : L'ancienne gare de Châtillon-sur-Seine est en vente pour... 36 001 euros !

En revanche, sont autorisées les ICPE (installations classées pour la protection de l'environnement), les commerces "dont l’emprise au sol du bâtiment fait moins de 200 m²", ainsi que "les logements, les hébergements, les bureaux, les activités de service".

Enfin, l'ancienne gare étant en "servitude de monuments historiques", les architectes des Bâtiments de France devront donner leur aval en ce qui concerne les travaux de structure et de façade.

Une gare abandonnée depuis plus de 40 ans

La gare de Châtillon-sur-Seine a fermé aux transports de voyageurs en mai 1980. Depuis, seul son parvis reste utilisé pour les transports routiers régionaux. Mise en vente une première fois en 2015, des offres avaient été formulées mais aucune n'avait abouti. 

Le site, de près de 500 m² habitables, possède un hall d'accueil, des bureaux, un étage avec des logements, ainsi qu'une maison annexe d'une centaine de m². Mais à l'intérieur, tout est à rénover. Les lieux ont été vandalisés et abîmés par le temps.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité