Chevigny saint Sauveur : Un projet citoyen tourné vers le vivre ensemble au collège Camille Claudel

Le Collège Camille Claudel à Dijon propose cette classe expériementale comportant des sportifs de haut niveau, des élèves en situation d'échec scolaire et des élèves handicapés. / © FTV
Le Collège Camille Claudel à Dijon propose cette classe expériementale comportant des sportifs de haut niveau, des élèves en situation d'échec scolaire et des élèves handicapés. / © FTV

A Chevigny-Saint-Sauveur, depuis la rentrée, une classe expérimentale associe des élèves sportifs de haut niveau, des élèves porteurs de handicap et des élèves en décrochage scolaire.

Par F.L.

Une recherche de la réussite

Parmi les 800 élèves du collège, une classe expérimentale associe en 3° des sportifs de haut niveau, des élèves en grande difficulté scolaire et des élèves en situation de handicap.
Le but du projet : favoriser la solidarité entre des jeunes issus d'horizons très différents et proposer une pédagogie de la réussite qui valorise chaque élève.

Une classe avec des sportifs de haut niveau

17 judokas, une tireuse à l'arc, pour ces jeunes, l'objectif est de maintenir leur pratique sportive de haut niveau, sans se couper des études.
Par conséquent, ils bénéficient d'horaires spécifiques pour faire tenir 25 heures d'entraînement hebdomadaires avec les 25 heures de cours du collège.

Le premier épisode
Reportage
: Marianne Picoche,  Damien Rabeisen,
Prise de son : Francis Nivot, montage : Pascal Rondi, mixage : Gilles Parnalland  
Intervenants :
  • Mathilde,Elève de 3°8, Pôle espoir Tir à l'arc
  • Arthur, Elève de 3°8, Pôle espoir Judo
  • Nicolas Néant, professeur d'histoire, professeur principal, coordinateur classe expérimentale (3°8)
F1 classe expérimentale sport et handicap
A Chevigny Saint Sauveur, dans la communauté urbaine de Dijon, le collège Camille Claudel a mis en place une classe expérimentale qui associe en 3° des sportifs de haut niveau, des élèves en grande difficulté scolaire et des élèves en situation de handicap. Le but du projet : favoriser la solidarité entre des jeunes issus d'horizons très différents et proposer une pédagogie de la réussite qui valorise chaque élève. Aperçu de leur scolarité, entre vie à l'internat et pratique sportive de haut niveau au CREPS

L'accueil d'élèves handicapés et une mixité de niveau, pour la réussite des élèves

La classe de 3ème accueille des élèves handicapés de l'ULIS (Unités pour l'Inclusion Scolaire), ainsi que 4 élèves qui étaient en situation d'échec scolaire.
L'émulation permet aux élèves de reprendre confiance en eux, et d'aborder les matières plus sereinement.
Concernant les élèves ayant une pratique sportive, c'est sur de nouvelles pédagogies que l'on s'appuie, afin de concilier leur emploi du temps chargé (compétitions les week-ends, entraînement le reste de la semaine...)

Le deuxième épisode 

Reportage : Marianne Picoche,  Damien Rabeisen,
Prise de son : Francis Nivot, montage : Pascal Rondi, mixage : Gilles Parnalland
Intervenants :
  • Louise, élève de l'ULIS (Unité pour L'Inclusion Scolaire) et de 3°8
  • Anne Gutierrez-Vigreux, professeure de français
  • Damien, Elève de 3°8
  • Charlotte, Elève de 3°8, Pôle espoir Judo
  • Arthur, Elève de 3°8, Pôle espoir Judo
  • Nicolas Néant, professeur d'histoire, professeur principal et coordinateur 3°8
F2 Classe expérimentale sport et handicap
A Chevigny Saint Sauveur, dans la communauté urbaine de Dijon, le collège Camille Claudel a mis en place une classe expérimentale qui associe en 3° des sportifs de haut niveau, des élèves en grande difficulté scolaire et des élèves en situation de handicap. Le but du projet : favoriser la solidarité entre des jeunes issus d'horizons très différents et proposer une pédagogie de la réussite qui valorise chaque élève. Portrait des élèves au cours d'une sortie pédagogique

Des actions pédagogiques pour marquer le lien entre les différents élèves

Pour renforcer les liens entre tous les élèves de la classe expérimentale, une sortie dans le Jura a été organisée par le collège. Lors d'un séjour d'une semaine organisé pour les sportifs de haut niveau et les élèves en décrochage scolaire,  les 6 élèves porteurs de handicap de l' ULIS les ont rejoint le temps d'une journée. Au programme : une grande balade en attelage de chiens de traîneaux le matin et descente en ski fauteuil ou dual ski, l'après-midi.

Le troisième épisode
Reportage : Marianne Picoche, Tiphaine Pfeiffer,
Prise de son : Francis Nivot, montage : Pascal Rondi, mixage : Gilles Parnalland
Intervenants :
  • Hugo, élève de l'ULIS (Unité pour L'Inclusion Scolaire) en 3°8
  • Abdoulaye, élève de l'ULIS  (Unité pour L'Inclusion Scolaire)
  • Ludovic Mougine, professeur d'éducation physique et sportive
F3 classe expérimentale sport et handicap
A Chevigny Saint Sauveur, dans la communauté urbaine de Dijon, le collège Camille Claudel a mis en place une classe expérimentale qui associe en 3° des sportifs de haut niveau, des élèves en grande difficulté scolaire et des élèves en situation de handicap. Le but du projet : favoriser la solidarité entre des jeunes issus d'horizons très différents et proposer une pédagogie de la réussite qui valorise chaque élève. Cet épisode nous retrace une sortie dans le Jura puis à Métabief.

Des pédagogies nouvelles, pour tout le groupe

Les élèves sportifs sont invités à participer à un atelier d'expression animé par une art-thérapeute.
Pour eux c'est une première, mais les élèves de l'ULIS (Unité pour l'Inclusion Scolaire) ont déjà participé à plusieurs séances. Un moment placé sous le signe du plaisir et du jeu pour apprendre à se connaître autrement.

Le quatrième épisode
Reportage : Marianne Picoche, Tiphaine Pfeiffer,
Prise de son : Francis Nivot, montage : Pascal Rondi, mixage : Gilles Parnalland
Intervenants :
  • Hélène Polette, art-thérapeute
  • Mary, Elève de 3°8, Pôle espoir Judo
  • Nathalie Della Toffola, coordinatrice, Unité pour l'inclusion scolaire (ULIS)
  • Arthur, Elève de 3°8, Pôle espoir Judo
  • Mathilde, Elève de 3°8, Pôle espoir Tir à l'arc
F4 Classe expérimentale sport et handicap
A Chevigny Saint Sauveur, dans la communauté urbaine de Dijon, le collège Camille Claudel a mis en place une classe expérimentale qui associe en 3° des sportifs de haut niveau, des élèves en grande difficulté scolaire et des élèves en situation de handicap. Le but du projet : favoriser la solidarité entre des jeunes issus d'horizons très différents et proposer une pédagogie de la réussite qui valorise chaque élève. Séance d'art-thérapie, une nouveauté pour les collégiens sportifs



Sur le même sujet

Accident mortel dans l'usine Verralia de Chalon

Les + Lus