Coronavirus covid-19 : Rayons vides et files d'attente. Les supermarchés pris d'assaut.

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.L.

Ce lundi 16 mars, forte affluence dans les supermarchés, hypermarchés et autres magasins alimentaires encore ouverts. Deux jours après le déclenchement du stade 3 de l'épidémie de coronavirus covid-19, certains consommateurs semblent vouloir prendre leurs précautions avant un possible confinement.

Un supermarché surchargés et des rayons dévalisés. A Ahuy, dans l'agglomération dijonaise ce lundi 16 mars, les clients sont venus en nombre, deux jours après le passage au stade 3 de l'épidémie de Coronavirus Covid-19 et alors que le président de la République doit à nouveau s'exprimer ce soir à 20h. 

"Il fallait vraiment que je fasse mes courses, explique une cliente, un caddy plein après son passage en caisse. Dans le supermarché, c’est vide, pas de farine, pas de pates. Mais on va  faire avec..."

"On craint la pandémie. Je suis médecin, alors je sais ce que c’est ! " explique un médecin venu faire ses courses en urgence, lui aussi un caddy plein à ras bord. 

Particulièrement vide dans le magasin d'Ahuy, les rayons des produits non périssable et le rayon papier-toilette. 

 

Autre scène à Dijon, une très longue file d'attente de caddies devant un supermarché ce lundi matin.

 

Alors que les files d'attente ont tendance à s'allonger, une boulangerie dijonnaise a installé des marques au sol pour maintenir une distance sanitaire.
 


 

Polémique sur les réseaux sociaux


Un afflux et des images de rayons vides qui font réagir sur les réseaux sociaux. Certains critiques assez fortement l'attitude de certains consommateurs jugée égoïste. 
 
Samedi soir, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé la fermeture des tous les commerces non alimentaires dans le cadre du passage au stade 3 de l'épidémie de Coronavirus Covid-19. 

 A Nevers, certains s'interrogent d'ailleurs sur l'ouverture de quelques enseignes, à l'image de ce joueur de rugby de l'Uson.