Cet article date de plus de 6 ans

Côte d’Or : le PS jette l’éponge, ce sera un duel FN-union de la droite dans le canton de Brazey-en-Plaine

Trois binômes s'étaient qualifiés pour le deuxième tour des élections départementales, qui doit avoir lieu dimanche 29 mars 2015. La triangulaire devait opposer le FN, arrivé en tête, à un duo UMP-DVD et à un tandem PS-DVG.
Les dimanches 22 et 29 mars 2015 , les Français sont appelés à élire leurs conseillers départementaux. Un scrutin qui comporte de nombreuses nouveautés par rapport aux anciennes élections cantonales.
Les dimanches 22 et 29 mars 2015 , les Français sont appelés à élire leurs conseillers départementaux. Un scrutin qui comporte de nombreuses nouveautés par rapport aux anciennes élections cantonales. © Christophe Gaillard

Trois binômes étaient sur la ligne de départ dans ce canton qui englobe les anciens cantons de Seurre et de Saint-Jean-de-Losne.
Le parti de Marine Le Pen est particulièrement bien implanté dans la région.

Alain Becquet, maire PS de Seurre, a réussi à se qualifier pour le deuxième tour avec sa coéquipière Chantal Bouvret (DVG). Leur binôme a obtenu 24,83% des voix au soir du premier tour.



Mais, le candidat socialiste a confirmé à France 3 Bourgogne qu’il se désistait par choix personnel.
Il estime que l'écart de voix qui le sépare des deux autres binômes est trop important et qu'il n'a aucune chance. 
Pour l'instant, il ne donne pas de consigne de vote. Il dit attendre la suite de la campagne pour se prononcer.

Ce retrait de la gauche est une bonne nouvelle pour le Front national.
Le binôme présenté par le FN (Christelle Bernier et Damien Cantin) pourrait bien obtenir deux sièges de conseillers dans la future assemblée.

Emmanuelle Coint - conseillère générale sortante UMP de l’ancien canton de Seurre - et Gilles Delepau - le maire DVD de Brazey - restent le seul binôme en lice face aux frontistes. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique