Côte-d'Or : le FN sera présent au second tour dans 16 cantons sur 23

Le Front national marque de son empreinte ce premier tour des départementales 2015 en Côte-d'Or. Il sera présent au second tour dans 16 cantons sur 23. Mais il a rarement basculé en tête sauf dans les cantons de Brazey-en-Plaine, Genlis et Chenôve.

Par Maryline Barate

La poussée du Front national

On assistera à deux duels entre la gauche et le FN.
Dans le canton de Dijon 6, le tandem mené par Edouard Cavin arrive en deuxième position avec près de 30% des voix derrière le duo André Gervais et Célina Maglica. Ce binôme de gauche est crédité de 10 points de plus et se trouve en ballottage favorable.
Chenôve, les candidats du parti socialiste devraient aussi sortir leur épingle du jeu. Mais l'inflation de candidatures à gauche a propulsé le FN en tête avec 27,72% des suffrages devant le PS et ses 25,36% de voix.

Il y aura six duels entre la droite et le FN : dans les cantons d'Auxonne, de Beaune, de Ladoix-Serrigny, de Semur-en-Auxois - le fief du président sortant (UDI) François Sauvadet -, de Saint-Apollinaire et de Genlis où il bascule en tête mais de 37 voix seulement. Sur le papier, les reports de voix ne semblent pas favorables au parti de Marine Le Pen. Surtout si la gauche appelle au front républicain.

Huit triangulaires auront lieu en Côte-d'Or : dans les cantons d'Arnay-le-Duc, Brazey-en-PlaineChevigny-Saint-Sauveur, Dijon 3, Is-sur-Tille, Longvic, Nuits-Saint-Georges et Talant.

Le canton de Brazey-en-Plaine reste la meilleure chance de victoire du FN. Il y est arrivé en tête avec 39,44%. Cela représente environ 300 voix d'avance sur le tandem investi par la majorité départementale de droite et plus d'un millier sur le duo de gauche. Il faudra y scruter attentivement la campagne de l'entre-deux-tours tout comme à Longvic où le parti de Marine Le Pen talonne les partis républicains de gauche et de droite. A Arnay-le-Duc, il a même basculé en deuxième position derrière la gauche et devant la droite.



La gauche conserve la main sur Dijon

Dans les cantons de Dijon 2, Dijon 4 et Dijon 5, la gauche est arrivée en tête devant la droite. Elle devrait y préserver ses positions au second tour. Tout comme à Dijon 6 ou à Chenôve.

La droite assure dans ses fiefs

Le tandem mené par Hubert Brigand dans le canton de Châtillon-sur-Seine a été élu dès le premier tour.

Dans le canton de Dijon 1, le duo Darfeuille-Dugourd n'a pas trop de souci à se faire pour le second tour tout comme le binôme Eap-Sauvadet à Semur-en-Auxois.

Les candidats de droite sont largement en tête à Fontaine-lès-Dijon, Ladoix-Serrigny, Beaune et Is-sur-Tille.

Reste le cas de Montbard où Laurence Porte (UDI) est passée devant Partick Molinoz (radical de gauche) mais seulement 300 voix les séparent.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus