Départementales 2015 en Côte-d’Or : La division de la droite à Talant est-elle une sérieuse chance pour la gauche ?

La droite domine dans ce canton créé à l’occasion du récent redécoupage électoral. Néanmoins, ses divisions pourraient laisser une sérieuse chance au binôme PS. Reste l’inconnue FN.

Par Martin Caye

Ce nouveau canton de Talant est à cheval entre ville et campagne. Il regroupe des communes des anciens cantons de Sombernon, d’Aignay-le-Duc, de Dijon V et de Fontaine-lès-Dijon.

Le poids de la droite départementale


Le moins que l’on puisse dire, c’est que la droite domine dans ce canton. Gilbert Menut est conseiller UMP sortant de l’ancien canton de Fontaine-lès-Dijon et maire de Talant. Il est aussi vice-président du conseil général sortant et se présente aux côtés de Monique Bayard pour la droite départementale.

Lors des élections cantonales de 2011, Gilbert Menut était arrivé en tête au premier tour et devançait sans grande difficulté son adversaire socialiste.

Le maire de Talant, en fonction depuis 2001, avait été confortablement réélu pour les municipales de 2014. La ville de Talant  représente à elle seule presque la moitié du canton en termes de population. Son vote pourrait constituer un avantage certain pour le binôme de la droite départementale.



Le retour de la bataille des municipales ?


Cependant, aussi dominante soit-elle, la droite départementale n’en est pas moins contestée. C’est même par un élu de son propre parti que sa légitimité du binôme de la majorité départementale est remise en cause.

Le sénateur UMP Alain Houpert a en effet apporté son soutien à Alain Lamy et Amandine Gaucher, qui se présentent pour l’union de la droite. 

Amandine Gaucher est l’épouse de Cyril Gaucher, qui s’était présenté sous l’étiquette divers droite face à Gilbert Menut lors des élections municipales de 2014. Le jeune candidat avait créé la surprise en se plaçant en troisième position du scrutin, juste derrière la liste PS.

En plus du soutien du sénateur UMP de la Côte-d’Or, le binôme pourrait donc compter sur les voix de nombreux électeurs talantais.

Talant est le plus gros réservoir d'électeurs du canton / ©
Talant est le plus gros réservoir d'électeurs du canton / ©

Une aubaine pour la gauche ?


Cette division de la droite pourrait bien faire les affaires du binôme PS. Christine Renaudin et Paul Robinat se présentent pour l’union de la gauche. Paul Robinat est d’ailleurs conseiller sortant de l’ancien canton de Sombernon, ce qui pourrait bénéficier à la liste de gauche.

Néanmoins, il est important de noter que les communes de l’ancienne division électorale ne pèsent pas lourd face à l’importance de la population de Talant.

L’abstention et le FN


L’abstention pourrait changer la donne. Elle pourrait bénéficier à Nathalie Pereira et Philippe Loza qui se présentent pour le Front National. A noter que lors des dernières élections cantonales, la formation frontiste n’avait pas présenté de candidat.

Le liste des candidats


- RENAUDIN Christine (PS) et ROBINAT Paul (DVG)
- GAUCHER Amandine (DVD) et LAMY Alain (DVD)
- BAYARD Monique (DVD) et MENUT Gilbert (UMP)
- PEREIRA Nathalie (FN) et LOZA Philippe (FN)

Départementales 2015, mode d’emploi.

Les élections départementales (ex-cantonales) auront lieu les dimanches 22 et 29 mars 2015. Une des nouveautés de ce scrutin est l’apparition de binômes de candidats (un homme, une femme). Par ailleurs, on appelle désormais conseillers départementaux les anciens conseillers généraux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus