• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Antoine Kombouaré est le nouvel entraîneur du DFCO

© DFCO
© DFCO

Après le départ d'Olivier Dall'Oglio, c'est désormais officiel : Antoine Kombouaré est le nouvel entraîneur du DFCO Le technicien français s'est engagé jusqu'à la fin de saison. Il sera sur le banc pour la réception de Montpellier ce dimanche. Conférence de presse en direct à 18h00.

Par C.T./AFP



► Son arrivée n'est pas une surprise

L'arrivée du technicien kanak de 55 ans a été officialisé jeudi 10 janvier 2019 au matin par le club. Dès le soir de la fin de l’ère Dall’Oglio le 31 décembre, Antoine Kombouaré est tout de suite apparu sur la très "short-list" pour s’asseoir sur le banc du DFCO.

Il possède ce profil d’entraîneur d’expérience : 381 matchs de Ligue 1, rompu aux missions de sauvetages, même si sa dernière expérience à Guingamp s’est mal terminée. Antoine Kombouaré, est un homme à poigne au discours, sans doute, différent d’Olivier Dall'Oglio.

Le président du club dijonnais l’a rencontré la semaine dernière et même si son nom n’a pas fait l’unanimité, il s’est logiquement imposé. Le nouvel entraîneur s’engage jusqu’à la fin de la saison, avec une année en option en cas de maintien. Il dirigera vendredi 11 janvier au matin, son premier entraînement et sera donc sur le banc, dimanche 13, face à Montpellier.

Il doit aussi s’exprimer devant la presse à 18h. Une conférence que vous pourrez suivre en direct sur notre site internet et nos réseaux sociaux. 
 

► Un mariage de "revanchards"

L'ancien coach du Paris SG, de Valenciennes, ou de Lens, est habitué à jouer le maintien. Avec un profil tout à fait différent de son prédécesseur, l'ancien défenseur central est réputé pour son discours souvent plus musclé, susceptible de provoquer le fameux choc psychologique.

Il devra d'abord redonner confiance à un groupe éprouvé par la répétition des contre-performances - une seule victoire de Championnat en quatre mois. Prometteur onzième de L1 la saison passée, Dijon a connu quatre derniers mois de 2018 catastrophiques qui l'ont lentement entraîné vers la zone de relégation.
Pour sa première dans ses nouvelles fonctions, Kombouaré, 55 ans, aura déjà la pression du résultat contre Montpellier, alors que les poursuivants Monaco (19e à 3 pts) et Guingamp (20e à 5 pts) poussent derrière.

Il pourra également apporter son réseau pour le mercato d'hiver, qui peut aider le club à se renforcer même si à cette époque les bonnes affaires sont difficiles à trouver. Principal chantier dijonnais, la défense, la deuxième plus perméable de Ligue 1.
  
Pour Kombouaré, ce nouveau challenge est une belle occasion de rebondir rapidement. Après une déroute contre Nantes (5-0) et alors que Guingamp était dernier depuis le début du Championnat, il avait été écarté, le 6 novembre du poste d'entraîneur qu'il occupait depuis 2016. Il venait pourtant de prolonger son contrat jusqu'en 2020. C'est finalement à Dijon qu'il pourra prouver s'il peut obtenir le maintien cette saison.
  

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus