• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Olivier Dall'Oglio n'est plus l'entraîneur du DFCO

Olivier Dall'Oglio en décembre 2017. / © MaxPPP
Olivier Dall'Oglio en décembre 2017. / © MaxPPP

Le président du club de football de Dijon a mis un terme aux fonctions d'entraîneur d'Olivier Dall'Oglio ce lundi 31 décembre 2018. L'homme fait les frais des mauvais résultats du DFCO cette saison.

Par M. F.

Olivier Dall'Oglio a été démis de ses fonctions d'entraîneur du DFCO, le club de football professionnel de Dijon, ce lundi 31 décembre 2018.

"Après six saisons et demie de collaboration, Olivier Delcourt, Président du DFCO, a décidé de mettre un terme aux fonctions d’entraîneur d’Olivier Dall’Oglio", précise le club dans un communiqué. L'intérim est confié à David Linarès, jusqu'ici entraîneur adjoint.
 


"La situation est plus que compliquée"

Le président du club Olivier Delcourt est revenu plus en détail sur les raisons du départ du coach dijonnais lors d'une conférence de presse ce lundi matin. "C'est un très bon coach. Malheureusement, les choses font qu'on arrive peut-être à la fin d'un cycle, a-t-il précisé. Les joueurs, le staff, l'environnement peuvent peut-être se lasser d'un certain discours. Il était surpris, il pensait peut-être que je le voyais pour lui mettre des objectifs un peu plus serrés, en souhaitant avoir des résultats plus rapidement. Mais c'est quelqu'un d'intelligent, qui comprend que la situation est plus que compliquée."
 
Olivier Dall'Oglio n'est plus l'entraîneur du DFCO
Le président du club de football de Dijon a mis un terme aux fonctions d'entraîneur d'Olivier Dall'Oglio ce lundi 31 décembre 2018. L'homme fait les frais des mauvais résultats du DFCO cette saison. - France 3 Bourgogne - Sébastien Kerroux, Damien Rabeisen, Simon Schneider

Olivier Dall'Oglio a été nommé entraîneur du DFCO en juin 2012. En 2014, l'hebdomadaire France Football lui décerne le titre de meilleur entraîneur de Ligue 2. C'est lui qui est aux commandes de l'équipe lors de la remontée en Ligue 1 en 2016-2017. Le DFCO termine cette saison à la 16e place, proche de la relégation.

La saison 2017-2018 sourit davantage à Dijon qui finit à la 11e place de Ligue 1, sa meilleure performance, et l'entraîneur a fait partie des quatre nommés aux Trophées de l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP). En juillet 2018, le DFCO annonce qu'Olivier Dall'Oglio prolonge son contrat jusqu'en juin 2021.

Mais la saison 2018-2019 n'est pas aussi éclatante qu'espérée. Après un début de saison prometteur et trois victoires d'affilée, le DFCO enchaîne défaites et matchs nuls. À la trêve hivernale, Dijon compte 10 défaites pour 4 matchs nuls et 4 victoires, et une 18e place au classement de Ligue 1. Une situation suffisamment préoccupante pour précipiter le départ d'Olivier Dall'Oglio.

C'est le sixième coach de Ligue 1 à être écarté depuis le début de la saison, après Gustavo Poyet (Bordeaux), Miguel Cardoso (Nantes), Leonardo Jardim (Monaco), Antoine Kombouaré (Guingamp) et Sabri Lamouchi (Rennes).


L'intégralité de la conférence de presse d'Olivier Delcourt
Le président du DFCO s'explique sur le départ de l'entraîneur Olivier Dall'Oglio
L'entraîneur du DFCO, Olivier Dall'Oglio a été limogé ce lundi 31 décembre 2018. Le président du club, Olivier Delcourt, a expliqué son choix en conférence de presse. À voir en intégralité. - France 3 Bourgogne - Sébastien Kerroux, Damien Rabeisen

La réaction du président du groupe de supporters du DFCO "Les Téméraires"

Jean-Pierre Colé : "Je suis surpris, sincèrement. D'accord, les résultats sont ce qu'ils sont et ils ne sont pas bons. Mais ça, c'est depuis le début de la saison, à part les trois premiers matchs.

J'aurais compris encore que le soir du match de Nîmes [défaite 4-0 à domicile le 3 novembre], il y ait peut-être eu un électrochoc. Mais là, à la reprise de l'entraînement, ça me surprend."

Comment expliquez-vous son départ ?
"C'est lui qui valide le recrutement, qui n'a pas été bon cette saison. Il n'y a aucun joueur recruté qui apporte une plus-value au groupe. Il a fait ce qu'il a pu, avec les moyens qu'on lui a donné.

Peut-être qu'on a cherché des joueurs avec une certaine notoriété, qui n'apporte pas grand-chose sur le terrain. Peut-être que tout ça, c'est lui qui le paye maintenant.

Maintenant, j'espère que l'électrochoc va faire quelque chose. Mais franchement, j'ai du respect pour Olivier Dall'Oglio. C'est une personne qui a repris le club en 2012, qui l'a positionné tout de suite en haut du tableau en Ligue 2, qui l'a fait monter en Ligue 1 et qui l'a maintenu deux saisons de suite avec nos moyens."

Qui serait l'homme idéal pour le remplacer ?
"Je ne sais pas. Olivier Dall'Oglio, c'est un gars 'club'. Retrouver un gars 'club' comme ça, je pense que ça ne sera pas simple."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus