Après la SNCF, un appel à trois mois de grève est lancé pour le gaz et l’électricité

© Sébastien Jarry / MaxPPP
© Sébastien Jarry / MaxPPP

Plusieurs syndicats de la SNCF (CGT, Unsa, CFDT, SUD-rail) ont appelé les cheminots à faire grève pendant 36 jours à partir du 3 avril. La CGT lance le même appel dans l’électricité et le gaz pour "défendre le service public de l'énergie".

Par B.L.

Une grève dure, qui devrait durer du mardi 3 avril au jeudi 28 juin 2018, approche à grands pas à la SNCF. Cette grève se déroulera sur 36 jours avec un rythme de "deux jours sur cinq".

La tension sociale continue à monter. Cette fois, la CGT Mines Energie appelle les salariés du secteur à faire eux-aussi trois de mois de grève à partir du mardi 3 avril.

Concrètement, cette grève se traduira notamment par des coupures ciblées de certaines entreprises,  des baisses de charges dans les centrales nucléaires ou le passage en heures creuses de zones géographiques.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus