Au Salon des vignerons indépendants à Dijon, on ne connaît pas la crise !

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Latour
Le Salon à son ouverture vendredi 15 octobre à Dijon, les visiteurs sont là !
Le Salon à son ouverture vendredi 15 octobre à Dijon, les visiteurs sont là ! © Vignerons Indépendants

Le Salon des Vignerons Indépendants revient à Dijon du 15 au 17 octobre au parc des Expositions. Il n'avait pas pu se tenir l'année dernière à cause de la crise sanitaire. Les vignerons tiennent à rencontrer leurs clients, particuliers comme professionnels, pour faire connaître leurs vins.

Ils sont indépendants et ils le revendiquent ! Les vignerons indépendants rassemblent près de 6 000 hommes et femmes, fiers de leur travail et de leur terroir.
Rassemblés sous une charte commune, ils défendent leur passion et des valeurs. Près de 350 vignerons de Bourgogne et du Jura font partie de ce réseau.

Le salon de Dijon relance la saison commerciale

Les exposants sont des viticulteurs des terroirs bourguignons et jurassiens et ils pourront faire découvrir les vins des départements suivants :

  • Jura (Château Chalon, Côtes du Jura, L'Etoile, Macvin du Jura, Crémant du Jura...)
  • Yonne (Bourgogne blanc, Bourgogne rouge, Petit Chablis, Chablis, Irancy, Crémant de Bourgogne...)
  • Côte d’Or (Chorey-lès-Beaune, Beaune 1er Cru, Aloxe-Corton, Savigny-lès-Beaune 1er Cru, Pommard, Pommard 1er Cru, Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune, Beaune 1er Cru "Clos des Mouches" Blanc, Saint-Aubin 1er Cru, Mercurey, Chassagne-Montrachet, Santenay, Bourgogne, Nuits-Saint-Georges...)
  • Saône-et-Loire (Saint-Amour, Moulin à Vent, Juliénas, Chènas, Bourgogne blanc, Montagny 1er Cru, Montagny, Bourgogne Aligoté, Bourgogne Pinot Noir, Crémant de Bourgogne, Viré-Clessé, Mâcon...)

Après une édition supprimée l'année dernière, ce moment de retrouvailles est très attendu par les vignerons et leurs clients. Le responsable du salon de Dijon, David Cachat, se réjouit : "on a reçu des mails de la part de clients qui se demandent si on va venir, les caves commencent à se vider ! Les clients veulent refaire le plein. Cette année, on a toutes nos éditions : on va faire Dijon, Nancy (du 5 au 7/11) et ensuite Grenoble (du 26 au 28/11). En début d'année suivante, on aura Arras et la Roche-sur-Foron ! "

David Cachat est vigneron à Ladoix-Serrigny (Côte-d'Or). Son regard est aussi celui du président régional des vignerons indépendants de Bourgogne-Franche-Comté sur l'année précédente, qui, malgré l'absence des salons viticoles, n'a pas été catastrophique : "On a bien fonctionné sans les salons, car les clients ont joué le jeu, ils ont commandé au domaine, on a expédié. On sait que nos acheteurs vont se déplacer aux salons."

Crise sanitaire, aléas climatiques... ils résistent !

Concernant les aléas climatiques de l'année 2021, le vigneron est plus mesuré. Des vignobles ont été impactés par les gelées, les épisodes de grêle et c'est avant tout bonne une gestion du stock qui permettra d'aborder la saison commerciale l'année prochaine : "Sur le millésime 2021, qui sera commercialisé l'année prochaine, ça sera très hétérogène. Il y a des endroits sur les rouges, on a fait globalement les mêmes rendements que l'année dernière, on aura un millésime globalement intéressant. Par contre, sur les blancs, ça sera très compliqué : le Chablis, le Sud Côte de Beaune, il ne s'est pas fait beaucoup de vin."

Là encore, David Cachat compte sur la fidélité de ses clients "On va garder nos clients particuliers, comme on fait énormément de salons, le but est de privilégier les particuliers. Peut-être que pour l'export, ils auront un peu moins du millésime 2021 !"

 

 

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.