Cet article date de plus de 5 ans

BA 102 et fonctionnaires : Manuel Valls est venu à Dijon apporter de bonnes nouvelles

Le Premier ministre était à Dijon vendredi 13 novembre 2015. Il a adressé un message d'amour aux fonctionnaires au moment où la France redessine ses régions. Il a aussi signé le contrat de revitalisation du site de défense de la base aérienne 102 qui garantit le versement de 6 millions à Dijon.
Après avoir assisté au Conseil de ministres le matin, Manuel Valls est arrivé à Dijon en début après-midi. La première partie de ce déplacement est placée sous le signe de la nouvelle organisation administrative.

 A 14h15, il a inauguré la Cité Dampierre de Dijon où des services de l'Etat sont désormais regroupés : nouveau lieu d’accueil du public de la direction de la citoyenneté de préfecture de Côte-d’Or, de la direction départementale de la cohésion sociale de la Côte-d’Or (DDCS) et de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII).

durée de la vidéo: 01 min 48
"J'aime les fonctionnaires" lance Manuel Valls en visite à Dijon
Reportage : Maryline Barate, Sylvie Françoise et Romain Liboz / Montage : Laurence Crotet-Beudet /Prise de son : David Cornot et Pascal Di Betta / Intervenants :

Saluer le travail des fonctionnaires dans la réorganisation régionale de notre pays

A 15h10, le Premier ministre s'est adressé aux cadres des services de l’Etat en Bourgogne et Franche-Comté réunis pour l'occasion à l'École supérieure de commerce. "A un moment clé où notre pays se dote d’une nouvelle organisation régionale pour donner davantage de force à ses territoires", le Premier ministre a défendu un statut "modernisé" des fonctionnaires en lançant "j'aime l'État" et "j'aime les fonctionnaires".

durée de la vidéo: 01 min 41
1,4 million d'euros pour redynamiser la base aérienne de Longvic
Reportage : Fanny Borius et Damien Rabeisen / Son : Pascal Di Betta / Montage : Philippe Sabatier / Intervenants :

6 millions d'euros pour compenser la perte de la BA 102

Manuel Valls a terminé sa visite en signant le contrat de revitalisation du site de défense de la base aérienne 102 Dijon-Longvic qui fait suite à la décision de la loi de programmation militaire 2013 de retrait progressif de toute activité militaire aérienne.

Ce contrat est doté de 6 millions d'euros par l'Etat. Il permettra, en compensation du départ des armées, de soutenir l'activité aéroportuaire civile de cet équipement et d'apporter un financement aux PME du territoire, ainsi qu'au projet de cité internationale de la gastronomie porté par la ville de Dijon.

Le Premier ministre a réaffirmé le projet d'installation d'une école de la gendarmerie qui accueillera, à terme, 720 élèves sur le site de la base de Dijon-Longvic..

Le reportage de C. Tarrisse et J-F. Guilmard avec :
durée de la vidéo: 01 min 50
Déplacement de Manuel Valls à Dijon : il est très attendu !


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société armée sécurité