• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les bibliothèques du Grand Dijon ont proposé une ouverture nocturne

© FTV
© FTV

Vendredi 25 novembre, les 11 bibliothèques du Grand Dijon ont proposé une ouverture nocturne jusqu'à 22 heures, dans le cadre de l"opération "Une nuit à la bibliothèque". Chaque établissement proposait un thème différent, avec des visionnages, de la musique.

Par F.L.

Thématiques variées
Le principe de cette nocture, c'est de proposer dans les 11 bibliothèques, de la lecture bien entendu, des jeux, des spectacles, des films, des séries, de la musique.
Et pour le début de soirée, des plateaux-repas étaient prévus !

Les séries télés et la littérature : points communs
La bibliothèque Mansart a proposé des séries TV à visionner, regroupées par thèmes : 
  • l'histoire : les Tudors, les Borgias, Downtown ABbey
  • le policier : Breaking Bad, Twin Peaks, Fargo
  • la comédie : Friends, Kaamelott
  • la science-fiction et le fantastique : Games of Thrones, Star Trek
  • des séries jeunesse : Belle et Sébastien, Les Mystérieuses cités d'Or
Les séries sont, selon Pierre Sérisier, journaliste et écrivain, expert en séries télé, "Les séries télé sont comme des feuilletons, que rédigent Balzac ou Conan Doyle, il y a toujours un lien presque organique entre les séries télés et la littérature."

Nuit des Bibliothèques sur tout le territoire dès 2017
Le Ministère de la Culture a instauré "une nuit des bibliothèques", à l'image de la "nuit des musées", qui sera effective dès 2017.
Dijon a fait office de précurseur, la bibliothèque appartient au citoyens, et de s'approprier la culture dans ces espaces.

Le reportage de Fabienne Acosta et Amélie Douay
Intervenants
:
  • Pierre Sérisier, journaliste auteur du blog "Le monde des séries"
  • Sophie Rat, bibliothécaire à la Ville de Dijon
Une nuit à la bibliothèque
Elles ont joué les prolongations…. Hier soir, 11 bibliothèques de l'agglomération du grand Dijon sont resté ouvertes jusqu' 22h pour proposer « une nuit à la bibliothèque ». Elles proposaient chacun un thème, celui de la terreur, le karaoké, la soupe populaire, lectures érotiques ou encore les séries télévisées, dans la bibliothèque Mansart, où se sont rendues Fabienne ACOSTA et Amélie DOUAY

 

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus