"C’est vraiment moins cher" : en Bourgogne, quatre supermarchés Casino repris par l’enseigne Intermarché

Le Groupe Casino, largement endetté, cède quatre de ses magasins bourguignons à Intermarché. A Fontaine-les-Dijon, la nouvelle enseigne a ouvert ses portes lundi 16 octobre. Les premiers clients saluent ce changement.

Le mot est vite passé. A peine ouvert, le nouvel Intermarché de Fontaine-les-Dijon (Côte-d’Or) attire les premiers clients : "Je reviens avec plaisir sur la zone !". Car depuis quelques années, la galerie commerçante de la rue des Pré-Potets se vidait peu à peu. En cause : l’hypermarché Casino, implanté depuis 1983, jugé trop cher en période d’inflation. En grande difficulté, le groupe a décidé de revendre certains de ses magasins au groupe les Mousquetaires, sous l’enseigne Intermarché. En Bourgogne, quatre sites sont concernés : deux à Dijon, un à Chagny et un à Chalon-sur-Saône.  

A Fontaine-les-Dijon, si les clients sont de retour, c’est surtout pour les prix. Ce mercredi matin sur le parking du nouvel Intermarché, tout le monde l’affirme, "c’est vraiment moins cher". Un ancien habitué du Casino a comparé : "Il y a moins de rayonnage, moins de choix, mais les prix sont plus bas. Sur mon panier, j’ai gagné 10 euros !". Une ancienne salariée du Casino a elle aussi fait le déplacement : "J’habite à coté donc je suis venue voir. Mais quand on a travaillé longtemps à Casino ça fait mal au cœur, on était une grande famille".

Espoir pour les commerçants de la zone

Dans la galerie commerçante aussi, la reprise par Intermarché est une aubaine. Une dizaine de boutiques y sont installées, et dépendent en partie de la clientèle de l’hypermarché. Dans le magasin Optic 2000, la gérante Béatrice Dole-Deseille affirme avoir perdu 25% de son chiffre d'affaires ces dernières années. "On avait perdu énormément de passage et de flux de clientèle.Cela faisait un bon moment qu’on attendait que l’enseigne change et on espère qu’Intermarché, qui a une politique de prix plus réaliste et conforme aux attentes des gens, va ramener du monde."

Dans la galerie, deux locaux commerciaux restent vides. Peut-être plus pour longtemps.