Campus de Dijon : des étudiantes en œnologie organisent une dégustation de vin

Les étudiants et professeurs de tout le campus étaient invités à déguster les vins.
Les étudiants et professeurs de tout le campus étaient invités à déguster les vins.

Ce jeudi 8 mars 2018, quatre étudiantes organisaient une dégustation de vin ouverte à tous. Le but ? Déterminer si certains vins ont un caractère plus féminin que d’autres.

Par Charlotte Meunier

"C’est du vin de fille !" Qui n’a jamais entendu cette phrase ?
Mais est-il vraiment possible de "genrer" un produit ? C’est ce que veulent vérifier Elodie, Manon, Isabelle et Gaëlle, étudiantes à l’Institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot à Dijon.



"Il existe beaucoup de préjugés sur le vin, explique Manon. On parle souvent de vin à caractère féminin ou de vin à caractère masculin. Nous, on pense que ce n’est pas un critère valable pour évaluer une bouteille."

60 volontaires pour goûter les vins


Les quatre étudiantes préparent le diplôme national d’œnologie. Dans le cadre de leurs études, elles ont choisi d’organiser une dégustation avec des non-initiés. "On a besoin de 60 volontaires pour goûter 3 vins différents. On leur demande de dire s’ils les trouvent plus féminins ou plus masculins, sans qu’ils aient de connaissances particulières en œnologie."

Manon, Isabelle, Gaëlle et Elodie se réjouissent du succès de la dégustation : "On a eu beaucoup d’inscriptions. Des étudiants, mais aussi du personnel administratif de l’université et des profs. Tant qu’il nous reste du vin, on ne refuse personne !".

Les étudiantes en œnologie présenteront leurs résultats à leurs professeurs en fin d’année scolaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les scolytes se développent avec la sécheresse

Les + Lus