Canicule : si le thermomètre affiche 39 degrés, pourquoi peut-on avoir un ressenti supérieur ?

Le pic de chaleur est attendu pour le jeudi 27 juin / © FTV
Le pic de chaleur est attendu pour le jeudi 27 juin / © FTV

La semaine du 24 au 30 juin 2019 sera caniculaire sur une grande partie de la France. La Bourgogne est concernée au plus haut point, car on attend des températures élevées, combinées une humidité ambiante ce qui augmente considérablement le ressenti de la chaleur. 

Par F.L.

Indice de confort et chaleur ressentie
Au départ, les températures seront très élevées, on s'attend à des température sous abri, de la part de Météo France, de l'ordre de 38 à 42°c (Auxerre) ou 43°c dans le Nivernais.
Mais à cela, s'ajoute le taux d'humidité dans l'air, qui augmente la sensation de chaleur ressentie.
Les Canadiens ont défini un indice, appelé "HUMIDEX" (pour "Humidity Index") qui permet de qualifier le ressenti de chaleur.
L'abaque de lecture du taux Humidex / © MétéoFrance
L'abaque de lecture du taux Humidex / © MétéoFrance
Ainsi, si l'on prend par exemple une température de 39°c sous abri (comme prévu à Dijon le jeudi 27 juin), et un taux d'humidité de 35% (ce qui est envisageable ce jour), l'indice Humidex atteint la valeur de 47 (c'est un indice, attention ce n'est pas une température), ce qui correspond à des conditions pouvant représenter un danger physique.

Température ressentie
La chaleur est de plus en plus inconfortable à mesure que l'humidité augmente.
En effet, plus l'air est humide moins le mécanisme de transpiration est efficace pour rafraîchir le corps.
La température ressentie est donc plus élevée qu'à humidité moindre.
La température ressentie dépend également du rayonnement solaire, qui frappe directement la peau ou non, et du vent.

Les explications de Patrick Pasquet, prévisionniste à Météo France Dijon
Canicule : pourquoi la sensation de chaleur se retrouve renforcée avec l'humidité ?

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus