Cet article date de plus de 4 ans

Chevigny-Saint-Sauveur réaménage les bords de ses rivières

Depuis le lundi 12 septembre 2016, un chantier de 9 semaines a débuté sur les berges des rivières de Chevigny-Saint-Sauveur, une commune du Grand Dijon. Les lits et les berges sont rénovés sur trois cours d'eau. Environ 2000 arbres, arbustes et variétés semi-aquatiques vont être plantés.

Le réaménagement de berges comprend un redimensionnement du lit de la rivière ainsi que la pose d'un géotextile en fibres de coco avant toutes les plantations prévues.
Le réaménagement de berges comprend un redimensionnement du lit de la rivière ainsi que la pose d'un géotextile en fibres de coco avant toutes les plantations prévues.
C'est un vaste chantier de retalutage et de reboisement qui s'est ouvert le 12 septembre 2016, à Chevigny-Saint-Sauveur, dans l'agglomération dijonnaise. Les travaux sont menés par la commune et le Syndicat Intercommunal d'Aménagement et d'Entretien de la Tille, de la Norges et de l'Arnison. L'objectif est d'embellir les abords de trois cours d'eau ainsi que d'y ramener la vie : la Goulotte, la Norges et la Rivière Neuve.

Les habitants de Chevigny-Saint-Sauveur s'apprêtent donc à reconquérir leurs rivières, eux, qui avaient peut-être un peu tourné le dos aux trois cours d'eau qui sillonnent la commune. Les lits et les berges sont réaménagés

Plantation de 2 000 arbres, plus de 800 000 euros de travaux


L'idée est de proposer des lits enboîtés : réduire la largeur de leurs lits inférieurs afin d'augmenter le débit d'eau, en prériode de sécheresse, et au-dessus, des lits plus grands pour que l'eau s'étale en période de précipitations. Cela devrait assurer une meilleure oxygénation de ces rivières. Ces cours d'eau souffraient et la vie commençait à les déserter au profit de la vase. A tel point qu'en période d'étiage, ils dégageaient de fortes odeurs. La vie piscicole devenait terne.

Ces travaux sur les lits et les berges, totalement réaménagées grâce à la plantation de plus de 2000 arbres, arbustes et plantes adaptées au milieu humide, permettront donc d'améliorer le fonctionnement naturel des rivières.

Le projet a débuté au printemps dernier et la deuxième tranche a commencé mi-septembre 2016. Ce vaste chantier représente 838.000 euros d'investissements, pris en charge à 80% par l'agence de l'eau Rhône-Méditerrannée-Corse, plus une subvention de la région. 149 000 euros restent à la charge de la commune.

Voir le reportage de Maryline Barate et Tiphaine Pfeiffer, avec :
durée de la vidéo: 01 min 44
Chevigny-Saint-Sauveur réaménage les bords de ses rivières


Une fête de la rivière est dans les tuyaux pour mai 2017 ainsi que l'inauguration d'un sentier pédagogique. Une exposition photo est aussi programmée pour associer au maximum les habitants et les riverains.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société nature sorties et loisirs