Cité de la gastronomie : le campus de la prestigieuse École Ferrandi qui va ouvrir à Dijon se dévoile

Publié le Mis à jour le
Écrit par Auberi Verne d'après Valentin Chatelier

Ce mercredi 9 mars, l'école hotellière Ferrandi Paris a dévoilé son futur campus, qui va s'installer dans la Cité internationale de la gastronomie et du vin. Celle-ci doit ouvrir ses portes le 6 mai prochain.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

850 m² pour deux laboratoires de cuisine et de pâtisserie. Une surface conséquente pour le nouveau campus de la prestigieuse école hôtelière Ferrandi Paris. Et ce camp, c'est à Dijon, dans la Cité internationale de la gastronomie et du vin, qu'il s'installe.

Il s'agira du cinquième campus ouvert par le centre de formation à la gastronomie et à l'hôtellerie, après Paris, Saint-Gratien, Bordeaux et Rennes. Celui-ci sera situé dans le "canon de lumière", le bâtiment vitrine de la Cité.

110 étudiants par an

Voilà la promesse faite par l'institution. Deux types de programmes seront ouverts aux élèves :

  • un programme "intensif", dispensé en anglais. Il permettra aux étudiants d'acquérir les compétences professionnelles nécessaires au lancement de leur carrière culinaire. Ce cursus se découpera en quatre mois de formation et un stage.
  • un autre programme plutôt destiné aux adultes, qui souhaitent acquérir des bases en cuisine ou en pâtisserie. Celui-ci sera dispensé en français.

Une méthode qui a fait ses preuves

Ferrandi Paris a été créée il y a 100 ans. En plein cœur de la capitale, ce sont pas moins de 1 400 étudiants qui occupent les 25 000 m² de l'école. Ici, les élèves servent des "vrais" clients.

"On a l'impression d'y être, on fait tout, et il y a les clients derrière", lance Robin Millet, l'un des apprentis.

Sur l'ensemble du réseau, 200 enseignants sont mobilisés. 100 sont des professeurs permanents, 100 des professionnels. Cet encadrement "de haut niveau" entraîne un taux d'insertion professionnelle important : 9 étudiants sur 10 disposent d'un emploi 7 mois après leur sortie.

Pour rappel, la Cité de la gastronomie doit ouvrir ses portes le 6 mai prochain