Coronavirus Covid-19 : gare aux fake news en Bourgogne autour de l'épidémie

Une fausse information a été largement relayée ce week-end sur Facebook. / © CHU Dijon Bourgogne sur Facebook
Une fausse information a été largement relayée ce week-end sur Facebook. / © CHU Dijon Bourgogne sur Facebook

De nombreuses contre-vérités circulent à propos du coronavirus. À Dijon, l'hôpital serait débordé et la patinoire servirait de morgue, selon un message qui a largement circulé sur Facebook. Tout est faux.

Par M. F.

L'épidémie de coronavirus est l'occasion pour de nombreuses fausses informations de circuler. Un exemple : une photo qui a massivement circulé sur les réseaux sociaux ce week-end (plus de 9 000 partages en fin de journée le lundi 23 mars). C’est un Dijonnais qui l'a mise en ligne.

Il y affirme que la patinoire de Dijon servirait de morgue pour recueillir les corps des personnes infectées. Il prétend aussi qu'une infirmière serait décédée à l'hôpital. Tout est faux. La préfecture comme l’hôpital de Dijon ont démenti.
 
 
Autre exemple, un SMS qui viendrait d'une infirmière du CHU de Dijon qui affirme que le nombre de cas de coronavirus explose, qu'il faut laisser ses courses une heure trente dans sa voiture et désinfecter les légumes avec de l'eau de javel. Elle indique enfin que tous les cas graves en réanimation au CHU ont moins de 50 ans. 
 

Première chose, rien ne vient de l'hôpital. On retrouve le même message à Brest, Toulouse et Montpellier, dont les hôpitaux qui ont dû démentir. À Dijon effectivement les cas de coronavirus augmentent, tout comme les hospitalisations en réanimation. Mais pour l'instant, les cas graves touchant les jeunes sont rares.
 


Concernant les légumes, il ne faut pas les désinfecter avec de la javel. Selon un médecin que nous avons interrogé, le virus peut effectivement survivre plusieurs heures sur des surfaces inertes mais il ne s'attrape pas par les voies digestives. Vous pouvez laver vos fruits et légumes mais pas besoin de désinfecter. 

Face aux très nombreuses publications qui circulent à propos du coronavirus, il faut toujours privilégier celles des médias reconnus. Les autorités communiquent également directement sur les réseaux sociaux.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus