Coronavirus : quel impact sur les transports en Bourgogne-Franche-Comté ?

L’épidémie de coronavirus qui s’accélère a des conséquences sur les transports publics. Ceux-ci continuent à fonctionner, mais il y a moins de trains, de bus, de tramways en circulation. Par ailleurs, les mesures de nettoyage sont renforcées.
 

Illustration.
Illustration. © MaxPPP

TGV, TER... le nombre de trains en circulation va baisser 

L'épidémie de coronavirus est "à son début", indique le gouvernement. Mais, on s’attend déjà à une baisse de fréquentation des transports en commun.

En effet, les établissements scolaires seront fermés à partir du lundi 16 mars ; de nombreuses personnes resteront à la maison pour garder leurs enfants ; les entreprises sont appelées à favoriser le télétravail ; les seniors sont invités à rester chez eux, etc.
Conséquence : l’offre des transports va être réduite.

 



La SNCF indique qu’elle pourra être amenée à adapter la circulation des trains.
Comme en période de grève, il faudra consulter les prévisions qui seront communiquées chaque jour à 17h pour connaître le trafic du lendemain.

Ainsi, "s'agissant de l'offre TGV, les personnes qui devaient voyager lundi 16 mars seront contactées (...) à partir de samedi par SMS et recevront la proposition d'une offre alternative", a indiqué le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

A noter que les voyageurs pourront échanger leurs billets ou reporter leur voyage. "Bénéficiez de la gratuité des frais d’échange et de remboursement pour tous vos trains TGV INOUI, Intercités, OUIGO et TER en correspondance circulant jusqu'au 30 avril", précise la SNCF.


   

Moins de bus et de tramways à Dijon


La fréquence des autobus et tramways Divia qui desservent l’agglomération dijonnaise est aussi revue à la baisse.

En raison de la fermeture des établissements scolaires et universitaires, à partir du lundi 16 mars :
-l’ensemble du réseau Bus & Tram circulera selon les horaires « Anis » pratiqués pendant les vacances scolaires : l’amplitude de service est  identique, juste une baisse de la fréquence de 1 à 2 minutes sur le tram et les Lianes.
-Les 15 lignes de Bus Class (dédiées principalement  à la desserte des collèges et lycées) ne circuleront pas.


A Besançon, les lignes du réseau Ginko circuleront suivant les horaires "Vacances scolaires", à partir du lundi 16 mars.

De façon générale, les transports scolaires sont suspendus dans toute la région, à compter du lundi 16 mars 2020, et jusqu’à nouvel ordre.

 
 

Le nettoyage des transports en commun est renforcé 


Par ailleurs, en raison de la propagation du coronavirus Covid-19, les mesures de nettoyage dans les trains sont renforcées.

-La SNCF a recruté du personnel supplémentaire pour nettoyer notamment les poignées de portes, boutons poussoirs, les accoudoirs, les tablettes…

-Divia renforce aussi les opérations de nettoyage quotidiennes à l’intérieur des véhicules (poignées de portes et barres de maintien). Des kits de prévention ont été constitués pour permettre aux personnels en contact avec les usagers de se protéger si un passager devait être pris en charge par les secours, indique la société de transports.  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société transports en commun économie transports