Côte-d’Or : à Dijon, une première récolte de miel dans le quartier de la Fontaine d’Ouche

Il y a un an, les jeunes du centre social de la Fontaine d’Ouche à Dijon installaient quatre ruches au pied des immeubles à l'initiative de l'association SAGE. Le 27 juillet 2016, il est maintenant l’heure de récolter le tout premier miel.

Au pied des immeubles du quartier de la Fontaine d’Ouche à Dijon, en Côte-d’Or, quatre petites ruches. Elles ont été installées il y a un an par les jeunes du centre social du quartier à l’initiative de l’association Sage (Sauvegarde des Abeilles Gardiennes de l'Environnement). Au total, 120 000 abeilles produisent un miel 100% dijonnais. Et pour la première fois, mercredi 27 juillet, il est temps de le récolter.

Un miel produit par les enfants de la Fontaine d'Ouche

Encadrés par un apiculteur confirmé, Maurice Clément, c’est aux enfants de la Fontaine d’Ouche de poursuivre le travail commencé l’année dernière. S’ils avaient appris comment fonctionne une ruche, ils découvrent à présent comment récupérer le miel. Et malgré les intempéries en avril dernier, la récolte s’annonce bonne. Plus de 20 kilogrammes de miel dijonnais devraient être récupérées. 


Sensibiliser à la biodiversité

Depuis sa création en 2010, l’association Sage, qui rassemble de nombreux apiculteurs, a installé de nombreuses ruches dans les villes de Côte-d'Or. Sur les toits des bâtiments publics, dans les cours d’écoles, les jardins d’une maison de retraite, leur objectif est de sensibiliser à la biodiversité. A Dijon, elle dispose déjà d’une soixantaine de ruches.

Voir le reportage de Christophe Tarrisse, Damien Rabeisen et Chantal Gavignet avec :
  • Maurice Clément, apiculteur
  • Philippe Leblond, membre de l'Association SAGE (Sauvegarde des Abeilles Gardiennes de l'Environnement)
C'était l'heure de la récolte pour les jeunes de la Fontaine d'Ouche. Après avoir confectionné et installé des ruches dans le quartier, des jeunes du centre social ont extrait cet après-midi le premier miel. Objectif reintroduire des ruches et des abeilles menacées dans les villes et monter leur importance aux enfants. Intervenants : -Maurice Clément, apiculteur -Philippe Leblond, membre de l'Association SAGE (Sauvegarde des Abeilles Gardiennes de l'Environnement)