• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : les animaux du parc de la Colombière fêtent le printemps !

Un chevreau du parc de la Colombière paresse au soleil / © Dalila Iberrakene
Un chevreau du parc de la Colombière paresse au soleil / © Dalila Iberrakene

Le printemps est de retour ! Les animaux, qui vivent au parc de la Colombière, peuvent quitter leur enclos où ils ont passé l’hiver à l’abri. L’arrivée des beaux jours, c’est aussi la saison des amours et celle des naissances. 
 

Par B.L. et Dalila Iberrakene

Les 33 hectares du parc de la Colombière sont un des lieux de promenade favoris des Dijonnais.

Le parc, qui est classé aux monuments historiques, compte 6 000 arbres (des chênes, des tilleuls, des érables, des marronniers…).

 
Le parc de la Colombière à Dijon / © Dalila Iberrakene
Le parc de la Colombière à Dijon / © Dalila Iberrakene


Au cœur de ce jardin à la française, on trouve aussi un parc animalier qui fait le bonheur des jeunes promeneurs.
 
Un poney du parc de la Colombière à Dijon / © Dalila Iberrakene
Un poney du parc de la Colombière à Dijon / © Dalila Iberrakene


Parmi les pensionnaires, il y a notamment un porc du Vietnam, deux alpagas, des chèvres naines du Sénégal, des moutons Suffolk, des daims, des ânes…
Sans oublier une centaine de volailles : poulets, canards, oies, pintades, faisans.

 


Christian Besse est le soigneur animalier qui veille sur cette ménagerie depuis trente ans. 


Chaque année, le printemps est synonyme de naissances. Il y a trois semaines, par exemple, 7 chevreaux sont nés. Ils pesaient 1 kilo à la naissance, aujourd’hui ils en font le triple.

Dès que ces nouveaux arrivants seront sevrés, ils seront vendus à d’autres parcs animaliers et quitteront Dijon.
 
© Dalila Iberrakene / France 3 Bourgogne
© Dalila Iberrakene / France 3 Bourgogne


Mais, d’autres animaux restent à demeure dans le parc dijonnais. C’est le cas des ânesses Brindille et Nénette ou encore des poneys Ibiza, Oméga et Bella. Des résidents que les habitués du parc de la Colombière connaissent depuis plusieurs années.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Comelle : partez en randonnée avec des rapaces !

Les + Lus