Cet article date de plus de 4 ans

Dijon : le centre Leclerc se dote d’un outil innovant contre le cancer

Le centre de lutte contre le cancer Georges François Leclerc de Dijon vient d’acquérir une station de microscopie spectrale. Un outil qui ouvre des perspectives de traitement pour des cancers graves via l'immunothérapie. 
Cette station de microscopie spectrale est le 3ème équipement de ce genre installé en France, (les 2 autres sont à Paris). Il va permettre au centre Georges-François Leclerc de Dijon d’obtenir une imagerie médicale plus précise et d’avancer ainsi en matière d'immunothérapie. Cette thérapie, d'abord testée dans les cancers avancés de la peau, ouvre aujourd'hui des perspectives de traitement pour d'autres cancers graves comme ceux du poumon, de la vessie ou du foie.

Qu'est-ce que la microscopie spectrale?

Ce nouveau système de microscopie offre des images plus précises qui permettront d’avoir plus d’informations avec un seul prélèvement de tissu. En effet, avec la microscopie spectrale il est possible d’observer plusieurs populations cellulaires, celles qui portent la tumeur et d’autres qui pourraient lutter contre cette tumeur… Or traiter le cancer en utilisant son propre système immunitaire, c’est ce qu’on appelle l’immunothérapie et c’est une avancée prometteuse.

L'immunothérapie, un espoir dans les traitements contre les cancers

L’immunothérapie vise donc à stimuler le système immunitaire du patient pour tuer les cellules cancéreuses. Ellle est apparue au début des années 2010 et est apparue comme une révolution dans le traitement de certaines maladies dans les années à venir, notamment les cancers graves à un stade avancée. Les études en cours semblent très encourageantes. Cependant, le nombre de patients qui réagit à l’immunothérapie est encore limité. Et certains cancers comme ceux de la prostate ou du sein semblent peu réagir à cette nouvelle approche.

durée de la vidéo: 01 min 32
Dijon se dote d'un outil innovant dans la lutte contre le cancer ©France 3 Bourgogne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société innovation sorties et loisirs recherche sciences