• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : Convergence Balkans a passé une semaine à Skopje, en Macédoine

© Convergence Balkans
© Convergence Balkans

L'aventure Convergence Balkans a démarré le lundi 6 mai 2019. L'équipe française s'est envolée pour Skopje, en Macédoine. Les participants sont de retour le mardi 14 mai 2019, pour une semaine de travail, à Dijon. Ils racontent les premiers jours de leur aventure.

Par Antoine Marquet

« Une seule grande route pour des kilomètres de verdure »

Le lundi 06 mai 2019, l’équipe française de Convergence Balkans arrive à Skopje, en Macédoine sous la pluie que. De l’avion, ils distinguent des montagnes et des champs… . Samuel sifflote même.

« Ca ressemble à l’Auxois » dit quelqu’un dans le bus qui ramène les aventuriers à l’auberge de jeunesse : le Shanti Hostel. Les Français partent au restaurant : un groupe de musique joue très fort et les gens fument à l’intérieur. Premier « choc des cultures » pour les Français de Convergence Balkans.
 
Un premier dîner dans une ambiance 100% macédonienne pour l'équipe française de Convergence Balkans. / © Convergence Balkans
Un premier dîner dans une ambiance 100% macédonienne pour l'équipe française de Convergence Balkans. / © Convergence Balkans

Les premières missions sur le terrain

Premier réveil macédonien mardi 07 mai. Les journalistes et les cuisiniers investissent de suite le terrain. Les musiciens eux, commencent à réfléchir à ce qu’ils vont pouvoir faire. L’équipe grecque arrive dans l’après-midi, les Macédoniens, le soir. L’organisation prend beaucoup de temps. Il faut gérer les besoins des musiciens, des cuisiniers et des journalistes sans beaucoup de matériel à disposition.

Les journalistes rencontrent notamment Maja Ravanska et Aneta Risteska, éditeurs du magazine Lice v Lice. Ils organisent aussi des interviews avec Ljubinka Brashnarska et Kristijan Mihajlovski, de l’UNHCR (le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés).
 
Workshop des journalistes à VCS avec l’intervention d’une journaliste de Makedonska Radio Televizija (radio nationale) / © Convergence Balkans
Workshop des journalistes à VCS avec l’intervention d’une journaliste de Makedonska Radio Televizija (radio nationale) / © Convergence Balkans

La rencontre avec les équipes macédoniennes et grecques a été chaleureuse. Il faut désormais trouver la bonne organisation. Eva-Marie le dit, « à 40 participants, ce n’est pas facile ». Chacun doit avoir un rôle. Pour faciliter l’intégration et faire découvrir leurs terres à leurs collègues de projet, les Macédoniens avaient prévu une chasse aux trésors dans les rues de Skopje. Un exercice qui a plu a l’ensemble des aventuriers.

Pour Antoine, journaliste à Sparse, « c’est une ville un peu folle puisque tout a été détruit dans les années 60 par un tremblement de terre. » Tout a été reconstruit. Skopje se compose désormais de « vieux » immeubles, à côté d’autres « flambant neufs ».

Le mardi 07 mai, le Pape François était aussi à Skopje. Antoine confie, avec humour : « Il était à 1 mètre de nous, on l’a interpellé. Il s’est retourné et nous a fait coucou ». Il ajoute : « Et je pense qu’il m’a reconnu ». La bonne humeur est décidément au rendez-vous à Convergence Balkans.

La Macédoine ne compte que 20 000 catholiques. Antoine décrit une ambiance particulière. Alors que la messe est célébrée par le Pape, il entend les chants des muezzins. Un mélange des religions, des cultures, qu’il trouve « aussi fou que l’architecture ».
 

Les premières enquêtes des journalistes

Les rencontres continuent avec :
  • l’interview d’Antonio Jovanovski, directeur exécutif de Go Green, une assocation écologique
  • Mirko Popov, « le plus grand DJ de Macédoine »
  • Katica Janeva, de l’European association for local democracy
  • Beti Jaceva, directeur de la direction pour l’Union Européenne au ministère des Affaires étrangères
  • Mersiha Smailovic, directeur de l’ONG Legis, qui œuvre pour les réfugiés
  • François Laffond et Dragan Tilev, des conseilleurs au ministère des affaires étrangères

Les neuf journalistes du projet ont recomposé trois trios, un par thème (les réfugiés, la musique, l’écologie). Eva-Marie intègre l’équipe sur la musique. Elodie s’intéressera aux problématiques écologiques à Skopje, ainsi qu’à celles de la cuisine éthique. Cette équipe de journaliste suivra les cuisiniers français, Aurore et Simon, dans leurs démarches, leurs rencontres et leur recherche de produits locaux.
Romain, dernier journaliste du projet, parcourra Skopje pour rencontrer les différents acteurs dans la gestion des problématiques migratoires en Macédoine.
 

« Il faut faire en sorte de faire disparaître la barrière de la langue »


Eva-Marie et Elodie admettent leur « niveau approximatif d’anglais » mais reconnaissent que tous semblent être dans la même situation.

Les aventuriers de Convergence Balkans ont été rejoints par Eva, une lycéenne macédonienne de 17 ans. Eva se passionne pour le journalisme et compte bien venir en France l’étudier. Plutôt devrions-nous dire revenir, puiqu’elle passe ses vacances d’été et d’hiver à Paris. Cette passion du journalisme, elle la tient de sa maman, journaliste en Macédoine.

Eva est intéressée par toutes les thématiques mais celle qui la touche le plus, c’est l’écologie. A travers Convergence Balkans, elle espère sensibiliser les Macédoniens aux problématiques environnementales. « Pour l’instant, ce n’est pas au point ».

Concernant les autres projets, Claudia encadre Nicolas, Florian et Sébastien dans leur travail de coaching des groupes de musique. Tous les groupes se sont d’ailleurs produits tous les soirs, chacun leur tour, dès le mercredi. Convergence Balkans le confie, une création commune devrait voir le jour
En cuisine, l’équipe arpente les marchés et les bazars pour trouver les ingrédients idéaux pour cuisiner pour tous les aventuriers.
 
Les cuisiniers de Convergence Balkans arpentent les marchés et les bazars macédoniens pour trouver des produits locaux... / © Convergence Balkans
Les cuisiniers de Convergence Balkans arpentent les marchés et les bazars macédoniens pour trouver des produits locaux... / © Convergence Balkans

 

L'équipe sera à Dijon pendant une semaine


Le mardi 14 mai à 19h, Convergence Balkans fera son retour à Dijon. Cette fois, au grand complet ! Les Macédoniens et les Grecs auront l’occasion de découvrir et de travailler dans la capitale des Ducs jusqu'au lundi 19 mai 2019.

La dernière étape du projet se déroulera à Patras, en Grèce, du 25 août au 02 septembre 2019.

Pendant ce temps, Convergence Balkans mettra en ligne toutes les productions et les réflexions nées des deux semaines de travail.

 

Convergence Balkans : le programme de la semaine à Dijon

JEUDI 16 MAI 2019

Kali Orexi - Péniche Cancale | A partir de 19h
Caligo Trio (GR) - Jazz
Les chefs de la Péniche Cancale accompagnés des chefs originaires de Patras vous prépareront grec typique. Repas suivi d'un concert acoustique de Caligo Trio, sur l'esplanade. Influencé par les plus grands (Chet Baker, Ella Fitzerald, etc.), le groupe grec proposera une ambiance musicale mêlée de jazz et de musiques actuelles.

Rencontre annuelle de la Fabrique d'initiatives citoyennes - Espace Baudelaire | de 18h30 à 22h30
L'Atelier mobilité Léo Lagrange propose une soirée de découverte des projets d'engagement et de solidarité portées par de jeunes dijonnais. Les musiciens français, macédoniens et grecs de Convergence Balkans seront présents pour animer ce temps d'échange avec un concert surprise.

VENDREDI 17 MAI - La Vapeur

Support your local band à partir de 20h
No Reception (GR) - Pop rock
No Reception, groupe de rock progressif originaire de Egio, se forme en 2011 et enregistre son premier album "What happened here ?" en 2017. Le quartet, qui développe un son entre saturé et mélodique, s'est produit dans divers festivals entre Patras et Athènes. Ils s'exportent aujourd'hui à Dijon pour vous faire découvrir la nouvelle scène grècque.

SAMEDI 18 MAI - Péniche Cancale

A partir de 14h sur l'esplanade et dans la cale
Dans le cadre du Printemps de l'Europe : activités tout public en plein air, ateliers, échanges, interviews, conférence, photos de voyage, plat concocté par les chefs de la Péniche Cancale et les chefs macédoniens...

Jeux entre 14h et 17h
Mölkky géant : en famille ou entre amis, venez représenter un pays européen. Puis brillez en société en participant à notre quizz sur l'Europe. Bonnes réponses récompensées !

Conférence à 15h
Philippe Vergne, diplomate, viendra à la rencontre du public pour échanger autour des différences culturelles entre la France et la Macédoine.

Concerts à partir de 19h
Vizija (MK) - Rock alternatif
Vizija est un groupe de rock alternatif/expérimental formé en 2011 à Skopje, capitale macédonienne, et à déjà fait les plus gros festivals des Balkans (Exit Festival, Lake Fest, etc.) Sombre et audacieux, Vizija ponctue son rock de paroles en macédonien.

L'entrée est libre pour tous les événements.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dole : du foot mixte au lycée

Les + Lus