Dijon : il n’y aura pas de construction aux Lentillères

Ici l'écoquartier de Fontaine-d'Ouche, un quartier qui finit sa rénovation urbaine. Les logements en construction sont proposés à l'accès à la propriété, dans un quartier composé principalement d'habitat social (mai 2018) / © FTV
Ici l'écoquartier de Fontaine-d'Ouche, un quartier qui finit sa rénovation urbaine. Les logements en construction sont proposés à l'accès à la propriété, dans un quartier composé principalement d'habitat social (mai 2018) / © FTV

Le maire François Rebsamen annonce que les dix hectares de terres maraîchères des Lentillères ne seront pas soumises à urbanisation.
 

Par F.L.

L’annonce sera faite au conseil municipal du lundi 25 novembre 2019 à Dijon, où le maire présentera son plan d'urbanisme intercommunal pour le Grand Dijon. François Rebsamen explique : “Je vais donc interdire à l’urbanisation cette partie des Lentillères. Par contre, je vais aussi demander l’évacuation de tous ceux qui occupent de manière illégale ce terrain. Vous voyez les deux choses. Pourront y faire des jardins partagés ou des maraîchages urbains ceux qui s’inscriront pour avoir un bail.” Les dix hectares vont donc conserver leur vocation agricole.

Une interview de Michel Gillot et Romy Ho-A-Chuck :
 

Des opposants au futur écoquartier des Lentillères à Dijon
Pour les occupants et le collectif du quartier des Lentillères, "ce quartier n'est pas une "Zone à Urbaniser"". 
De plus, les occupants et le collectif des Lentillères listent leurs revendications pour leur opposition au projet.
Ainsi, le collectif refuse le projet :
  • "parce que Dijon n'a pas besoin de s'urbaniser davantage 
  • parce qu'il faut préserver les dernières terres maraîchères de la ville
  • parce qu'il est nécessaire de préserver les dernières niches de biodiversité de la ville
  • parce qu'une ville a besoin d'espaces de respiration et de flânerie
  • parce que le quartier libre des Lentillères est déjà habité "
Le tract du collectif des Lentillères est visible ici :  
Le tract du collectif des Lentillères
Le tract du collectif des Lentillères

Un écoquartier, qu'est-ce que c'est ?
Un écoquartier est un quartier urbain qui présente des caractéristiques écologiques modernes. C'est aussi un label, décerné par le Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable.
Les quartiers ainsi créés doivent répondre à des critères d'économie d'énergie (et recours aux énergies renouvelables), doivent présenter un programme thermique (écomatériaux et isolation) et proposer des modes de déplacement "doux" (transports en commun, marche, vélo...)
De plus, les quartiers doivent favoriser la biodiviersité (pour permettre à une flore et une faune locale de s'épanouir.)
A Dijon, 4 écoquartiers sont en projet ou sont en voie d'aboutissement :
  • l'écoquartier des Pommerets à Dijon-Longvic
  • l'écoquartier de la Fontaine-d'Ouche
  • l'écoquartier de l'Arsenal
  • l'écoquartier des Rives du Bief

L'opposition au Conseil Municipal contre le vote 
Le groupe Dijon Métropole Droite et Centre déposait sa contribution lors de l'enquête publique du PLUI en juin 2019, et faisait des remarques quant à la procédure jugée "trop courte ", souhaite retirer le "bonus de hauteur", ajoutant que "le principe des hauteurs minimales est plus que contestable et doit être revu.".
Le groupe souhaitait aussi "faire baisser la densité des logements sociaux dans les quartiers où elle est très forte."

Le rappel sur les écoquartiers à Dijon, par Michel Gillot :
 
Dijon : les écoquartiers sous la critique

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus