• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

A Dijon, les infirmières oubliées sont appelées à faire grève mardi

Une infirmière auprès d'un patient (archives : avril 2016) / © IP3 PRESS/MAXPPP - Alex Baillaud
Une infirmière auprès d'un patient (archives : avril 2016) / © IP3 PRESS/MAXPPP - Alex Baillaud

Dans le cadre d’un mouvement national prévu mardi 20 novembre pour pointer du doigt leurs conditions de travail et l'insuffisance du Plan Santé 2022 proposé par le gouvernement, les infirmiers de Bourgogne vont se réunir à Dijon devant la préfecture.
 

Par Justine Saint-Sevin

"Les infirmier.e.s qu’ils soient hospitaliers, de l’éducation nationale, salariés du privés ou libéraux, sont les grands oubliés du Plan Santé 2022 annoncé par le Président de la République." Voilà pourquoi les personnels de santé sont invités à investir les rues ce mardi 20 novembre 2018 notamment à Dijon par près de seize organisations infirmières.

En s’appuyant sur la création d’un hashtag #InfirmièresOubliées pour mettre en lumière le mouvement sur les réseaux sociaux et en se présentant devant les préfectures, les infirmiers militent pour améliorer leurs conditions de travail et dénoncer un Plan à "la vision médico-centrée" qui les "ignore totalement". Le mouvement s’oppose notamment à "la création des 4 000 assistants médicaux qui pourraient être des aides-soignants, alors qu’il aurait été plus cohérent de créer des postes en Ehpad".

En tout, 17 rassemblements sont prévus dans l’hexagone.

Maryline Barate et Christophe Gaillard ont suivi une infirmière libérale pour comprendre le malaise de cette corporation.

Reportage à Dijon avec : Cécile Pompon, infirmière
            Magali Gosmain, patiente
 
Les infirmières manifestent le 20 novembre

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les policiers demandent des mesures d’urgence pour faire face aux suicides

Les + Lus