Dijon : François Rebsamen a été réélu maire lors de l'installation du nouveau conseil municipal

François Rebsamen, maire sortant de Dijon, a été réélu pour un quatrième mandat le 28 juin dernier. Le nouveau conseil municipal a été installé samedi 4 juillet 2020.

Le nouveau conseil municipal de Dijon sorti des urnes le 28 juin 2020 a été installé samedi 4 juillet.
Le nouveau conseil municipal de Dijon sorti des urnes le 28 juin 2020 a été installé samedi 4 juillet. © Philippe BRUCHOT / MAXPPP

La liste de François Rebsamen (PS) l’a emporté lors du second tour des élections municipales dimanche 28 juin.

L’installation du nouveau conseil municipal a débuté ce samedi vers 10h. A l’ordre du jour figurait notamment l’élection du maire et des adjoints. 

Après l'appel des élus, trois candidats au poste de maire se sont fait connaître :

-François Rebsamen (PS-Alliés)
-Emmanuel Bichot (LR-Alliés)
-Stéphanie Modde (EELV-Alliés) groupe Ecologie et citoyens

Avant de s'animer un peu plus, la séance a débuté sans aucun suspense. Vers 10h40, les résultats ont été proclamés sous les applaudissements de la majorité :
 François Rebsamen a recueilli 43 voix, Emmanuel Bichot 10 voix et Stéphanie Modde 6 voix.
 

"Ça a beau être la quatrième fois, on ressent toujours la même émotion. [...] Je serai le maire de tous les Dijonnais, quelles que soient leurs histoires et leurs origines, qu'ils soient nés dans notre ville ou qu'ils l'aient choisie."

François Rebsamen


 
Municipales 2020 2nd tour - Dijon : conseil municipal
Municipales 2020 2nd tour - Dijon : conseil municipal
 

Un grand plan d'urgence sociale va être lancé

Ce mandat s'ouvre dans un contexte d'urgence sanitaire, mais aussi d'urgence sociale et économique, a déclaré le maire de Dijon.
François Rebsamen a annoncé l'adoption lors du prochain conseil municipal du 10 juillet d'un grand plan d'urgence sociale qui sera mis en place pour les Dijonnais les plus fragiles. 

"Ce qui nous attend est très difficile, mais Dijon - avec ses habitants - saura relever le défi", a ajouté l'élu, en prévenant que la crise de la Covid-19 allait "mettre à mal les finances des collectivités locales".  


La porte reste ouverte pour les écologistes

L'urgence climatique a aussi été évoquée par le maire dans son discours d'installation. Il a demandé à l'Etat de lancer "un grand plan pour nous accompagner dans la lutte contre le réchauffement climatique". 
François Rebsamen a ajouté à l'attention des écologistes ne pas comprendre "le raisonnement d'élus qui ont pris leur part du bilan municipal et qui se retirent", "préférant le confort de l'opposition au moment où l'urgence écologique est là", car "mettre les mains dans le cambouis, c'est plus dur". Mais, "je le dis publiquement, la porte reste ouverte", a-t-il ajouté. 

Dans sa réponse, Stéphanie Modde a félicité les élus de la liste Dijon c'est Capitale. "Beaucoup de défis sont devant nous. Je vous souhaite de réussir dans la lutte contre le réchauffement climatique. Nous serons à vos côtés dans chaque décision qui ira dans ce sens", a-t-elle dit en substance.

Stéphanie Modde, chef du groupe Ecologie et citoyens au conseil municipal de Dijon
Stéphanie Modde, chef du groupe Ecologie et citoyens au conseil municipal de Dijon
 

Premières passes d'armes avec l'opposition 

Cela n'a pas traîné. Dès la première séance, Emmanuel Bichot (LR) et François Rebsamen ont échangé quelques passes d'armes. 
Le maire a évoqué notamment des "attaques douteuses et des calomnies" qu'il a proposé de "laisser derrière nous".

Le responsable de l'opposition de droite a répondu en rappelant la "victoire étroite" de la majorité au second tour des municipales. "Nous sommes déçus par la tonalité de vos propos. Vous vous positionnez d'emblée comme un chef de clan", a dit Emmanuel Bichot, en qualifiant de "belliqueux et revanchards" les propos de François Rebsamen.

"On va devoir vivre ensemble pendant six ans. Ne soyez pas mauvais perdant. C'est long six ans", a répliqué le maire de Dijon. Ça promet...

 

Emmanuel Bichot, président du groupe Agir pour Dijon au conseil municipal et à Dijon métropole
Emmanuel Bichot, président du groupe Agir pour Dijon au conseil municipal et à Dijon métropole


L'élection des adjoints

Une discussion a eu lieu sur la détermination du nombre des adjoints : Emmanuel Bichot souhaitait que le nombre d'adjoints soit ramené de 22 à 15. Mais, sa proposition a été refusée.

L'élection des adjoints a eu lieu vers 11h30. 

-Nathalie Koenders : 1re adjointe (transition écologique, climat et environnement, tranquillité publique et administration générale)
-François Deseille : 2e adjoint (finances et Cité internationale de la gastronomie et du vin)
-Christine Martin : 3e adjointe (culture, animation et festivals)
-Pierre Pribetich : 4e adjoint (urbanisme, éco-quartiers et secteur sauvegardé)
-Sladana Zivkovic : 5e adjointe (Europe, relations internationales, tourisme et congrès)
-Hamid El Hassouni : 6e adjoint (jeunesse, vie associative, éducation populaire et savoirs populaires)
-Claire Tomaselli : 7e : adjointe (sports et olympisme)
-Antoine Hoareau : 8e adjoint (solidarités, action sociale, lutte contre la pauvreté)
-Nuray Akpinar-Istiquam : 9e adjointe (logement et politique de la ville)
-Franck Lehenoff : 10e adjoint (éducation, restauration scolaire bio et locale)
-Dominique Martin-Gendre : 11e adjointe (propreté de la ville, travaux, équipements urbains et mobilités
-Christophe Berthier : 12e adjoint (personnel, dialogue social, fraternité, lutte contre les discriminations et laïcité)
-Nadjoua Belhadef : 13e adjointe (commerce et artisanat)
-Marien Lovichi : 14e adjoint (parcs, combes et jardins)
-Kildine Bataille : 15e adjointe (petite enfance, égalité femmes-hommes, lutte contre les violences faites aux femmes)
-Benoît Bordat : 16e adjoint (anciens combattants, devoir de mémoire, engagement citoyen et défense nationale)
-Delphine Blaya : 17e adjointe (jardins partagés, protection animale)
-Christophe Avena : 18e adjoint (démocratie participative, sécurité civile et plan de sauvegarde)
-Lydie Pfander-Meny : 19e adjointe (personnes âgées et relations intergénérationnelles)
-Joël Mekhantar : 20e adjoint (nouvelles technologies, protection des libertés et lutte contre la fracture numérique)
 
Nathalie Koenders : 1re adjointe au maire de Dijon, chargée de la transition écologique, climat et environnement, tranquillité publique et administration générale.
Nathalie Koenders : 1re adjointe au maire de Dijon, chargée de la transition écologique, climat et environnement, tranquillité publique et administration générale.

 

Que dit la charte de l'élu local ?


La séance a pris fin juste avant midi avec la lecture de la charte de l'élu local par Mélanie Balson, la benjamine de l'assemblée :

1. L'élu local exerce ses fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité.
2. Dans l'exercice de son mandat, l'élu local poursuit le seul intérêt général, à l'exclusion de tout intérêt qui lui soit personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier.
3. L'élu local veille à prévenir ou à faire cesser immédiatement tout conflit d'intérêts. Lorsque ses intérêts personnels sont en cause dans les affaires soumises à l'organe délibérant dont il est membre, l'élu local s'engage à les faire connaître avant le débat et le vote.
4. L'élu local s'engage à ne pas utiliser les ressources et les moyens mis à sa disposition pour l'exercice de son mandat ou de ses fonctions à d'autres fins.
5. Dans l'exercice de ses fonctions, l'élu local s'abstient de prendre des mesures lui accordant un avantage personnel ou professionnel futur après la cessation de son mandat et de ses fonctions.
6. L'élu local participe avec assiduité aux réunions de l'organe délibérant et des instances au sein desquelles il a été désigné.
7. Issu du suffrage universel, l'élu local est et reste responsable de ses actes pour la durée de son mandat devant l'ensemble des citoyens de la collectivité territoriale, à qui il rend compte des actes et décisions pris dans le cadre de ses fonctions.

 

La liste des 59 élus du conseil municipal de Dijon

-43 élus de la la liste "Dijon c’est Capitale" : François Rebsamen, Nathalie Koenders, François Deseille, Océane Charret-Godard, Philippe Lemanceau, Kildine Bataille, Christophe Avena, Claire Tomaselli, Denis Hameau, Stéphanie Vacherot, Pierre Pribetich, Sladana Zivkovic, Jean-Patrick Masson, Christine Martin, Marien Lovichi, Nadjoua Belhadef, Hamid El Hassouni, Dominique Martin-Gendre, Antoine Hoareau, Danielle Juban, Benoît Bordat, Nuray Akpinar-Istiquam, Jean-Philippe Morel, Marie-Hélène Juillard-Randrian, Christophe Berthier, Françoise Tenenbaum, Georges Mezui, Laurence Favier, Massar N’Diaye, Lydie Pfander-Meny, Jean-François Courgey, Ludmila Monteiro, David Haegy, Delphine Blaya, Joël Mekhantar, Marie-Odile Chollet, Vincent Testori, Mélanie Balson, Jean-Paul Durand, Nora El Mesdadi, Franck Lehenoff, Catherine Du Tertre,  Bassir Amiri.

-10 élus de la liste "Agir pour Dijon" : Emmanuel Bichot, Caroline Jacquemard, Stéphane Chevalier, Céline Renaud, Laurent Bourguignat, Marie-Jean Cléon, Bruno David, Laurence Gerbet, Axel Sibert, Claire Vuillemin.

-6 élus de la liste "Dijon écologique et solidaire" : Stéphanie Modde, Olivier Muller, Karine Huon-Savina, Patrice Château, Catherine Hervieu, Fabien Robert.

 
François Rebsamen a été réélu maire de Dijon pour la 4e fois samedi 4 juillet 2020.
François Rebsamen a été réélu maire de Dijon pour la 4e fois samedi 4 juillet 2020.

 

Un 4e mandat pour François Rebsamen


Au soir du second tour des municipales, qui s'est déroulé le 28 juin, la liste Dijon c'est Capitale emmenée par le maire sortant François Rebsamen (PS-Alliés) est arrivée en tête avec 43,5% des voix. 
Elle a devancé deux autres listes :
-celle emmenée par Emmanuel Bichot (LR-Alliés) est arrivée en seconde position avec 34,8%
-celle conduite par Stéphanie Modde (EELV-Alliés) est arrivée en troisième position avec 21,6%.
 

L'installation du nouveau conseil municipal s'est déroulée dans un contexte un peu particulier par rapport aux installations précédentes : outre l’épidémie de covid-19 qui se poursuit, la France attend un remaniement gouvernemental alors que Jean Castex vient d’être nommé Premier ministre à la place d'Edouard Philippe.

 
François Rebsamen, maire PS de Dijon
François Rebsamen, maire PS de Dijon

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter