Municipales 2020 : la Bourgogne, une région sans vague verte

La Bourgogne fait figure d’exception. Alors que le scrutin a été marqué au niveau national par une poussée écologiste, le contraste est marquant en Bourgogne. Aucune victoire. Pire, les élus écologistes vont perdre des postes dans les exécutifs municipaux.
 

Ce lundi 29 juin, la tête de liste EELV à Dijon, Stéphanie Modde réunissait les 6 conseillers municipaux écologistes. Ils siégeront désormais dans l'opposition.
Ce lundi 29 juin, la tête de liste EELV à Dijon, Stéphanie Modde réunissait les 6 conseillers municipaux écologistes. Ils siégeront désormais dans l'opposition. © Rodolphe Augier / France Télévisions
La vague verte n’est pas passée par la Bourgogne. En Franche-Comté, c’est par exemple une candidate écologiste, Anne Vignot (EELV) qui est élue maire de Besançon. Mais en Bourgogne, les écologistes terminent les élections sans aucun maire et en perdant des responsabilités des les exécutifs municipaux.

Dans plusieurs villes, encouragées par l'état-major EELV, des listes écologistes avaient choisi de partir seules ou sans le parti socialiste. Au 1er ou au 2e tour, aucune de ces listes étiquetées écologistes n'a dépassé les 25 % des voix en Bourgogne.

Au final, c'est ainsi à Nevers au 1er tour que la liste associant écologistes et communistes réalise le meilleur score du parti en Bourgogne. Souvent, la présence verte dans les conseils municipaux se limitera à 2 ou 3 élus d'opposition. 
 
 

Dijon, Beaune, Sens, Auxerre, des candidats écologistes battus

A Dijon, arrivée en 3e position au 1er tour, Stéphanie Modde s’était maintenue face au refus d’alliance du maire-sortant, François Rebsamen. Après avoir enregistré 15.1% des voix le 15 mars dernier, celle qui est encore adjointe du maire socialiste sortant recueille 21.6% des suffrages au second tour. "L'écologie gagne partout, surtout quand l'écologie est tête de liste et que la gauche suit les écologistes, estime Stéphanie Modde.  Nous, effectivement, c'est un peu plus compliqué à Dijon. Le maire sortant se représentait avec une partie de son bilan qui est écologiste. Il en a eu également les fruits." 

Dans le prochain conseil municipal, EELV conservera 6 élus. Mais cette fois dans l’opposition. "Nous étions peu. Nous étions 6. Des dossiers ont pu avancer mais pas tous. Il fallait instaurer ce rapport de force nécessaire pour dire qu'il y a un électorat écologiste à Dijon." Si les élus écologistes ont réaffirmé leur volonté de travailler avec la majorité sur certains dossiers, François Rebsamen s'est pour l'instant contenté de les renvoyer sèchement dans l'opposition. 

Dans d’autres communes, les candidats EELV ont tout juste réussi à maintenir leur score du 1er tour ce dimanche 28 juin. C’est le cas à Sens avec Mathieu Bittoun (12.8% des voix) ou à Beaune avec Carole Bernhard (12.9%). "Je suis déçue. C'est un score qui n'est pas à la hauteur des enjeux" estime Carole Bernhard qui n'obtient que 2 conseillers contre 3 dans le conseil sortant. Elle affirme néanmoins, ne pas avoir de regrets de ne pas s'être alliée au candidat LREM, Eric Monnot à Beaune.
 

Auxerre, des écologistes divisés et deux fois battus

Dans la préfecture de l’Yonne, les écologistes sont partis divisés au 1er tour. Ils le sont restés au second.
Denis Roycourt et Florence Loury, co-tête de liste écologistes indépendants étaient arrivés en 3e position le 15 mars dernier avec 13.3% des voix. Sa liste divers-écologiste s’est maintenue mais voit son score reculer avec seulement  12.5% ce 28 juin, dans une triangulaire très serrée. "On a ce regret que la majorité des habitants n'ait pas choisi, comme dans d'autres grandes villes, la transition pour une ville verte", reconnait Florence Loury.

Autre candidate écologiste au 1er tour à Auxerre, Maud Navarre avait été investie par EELV. Après avoir recueilli 10.9% des voix, elle avait fusionné avec le maire-sortant, Guy Férez (divers centre). En cas de victoire, Maud Navarre aurait pu être 1ère adjointe. Mais avec la victoire de Créscent Marault (LR), à Auxerre également, les élus écologistes se contenteront de quelques sièges de conseillers municipaux d’opposition. 
 
 
A Montceau-les-Mines, la fusion des deux listes de gauche, dont celle d’Eric Commeau teintée d’écologie, n’aura pas porté de meilleurs résultats. La maire sortante, Marie-Claude Jarrot (LR) est réélue.
 

"Une vaguelette" dans une terre de mission 

Ce lundi 29 juin, Claire Mallard, secrétaire régionale d'Europe Écologie Les Verts en Bourgogne, a multiplié les coups de téléphone pour féliciter les candidats écologistes en Bourgogne à l'image de Mathieu Bittoun à Sens (Yonne). Le candidat EELV est arivé 4e avec 12,77% des voix. "Oui, il est quatrième. Sauf qu'il y a un an, il n'y avait pas d'écologistes à Sens" remarque Claire Mallard. "On est effectivement sur une vaguelette, mais il y a quand même une dynamique. En 2014, on avait une liste écologiste aux municipales [en Bourgogne]. En 2020, on a plu d'une dizaine de listes sur toute la Bourgogne."

La Bourgogne est-elle "anti-écolos". Non veut croire Claire Mallard qui reconnait certains freins très spécifiques à cette région plutôt rurale. "C'est une région à la fois industrielle et agricole donc c'est un peu plus compliqué. On a aussi une industrie nucléaire qui est très implantée, une viticulture qui structure notre économie. Ce sont des secteurs d'activité qui sont plus longs à s'engager dans la transition."
 

L’écologie dans les préoccupations, mais pas dans les urnes

Les questions d’écologie sont pourtant au cœur des préoccupations des Français lors de ce scrutin. Selon un sondage (Sopra Steria realisé les 26 et 27 juin pour France Télévisions), la protection de l’environnement est considérée comme l’un des sujets les plus préoccupants par 38 % des Français.
 


Paradoxalement, selon le même sondage, les sympathisants d’EELV sont parmi ceux à s’être le moins mobilisés. 6 sur 10 annonçaient leur intention de ne pas aller voter.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections écologie environnement europe écologie les verts françois rebsamen