Dijon : « Linarès, hors de question qu'il parte » affirme le président du DFCO Olivier Delcourt

Publié le
Écrit par Christophe Tarrisse
Olivier Delcourt, président du DFCO
Olivier Delcourt, président du DFCO © François Latour

Football : la saison de Ligue 1 se termine ce dimanche 23 mai par un déplacement à Saint-Etienne pour le DFCO. Relégué en Ligue 2, le club prépare l'avenir avec David Linarès comme entraîneur. Son président Olivier Delcourt nous a accordé un entretien pour balayer tous les sujets.

Olivier Delcourt, le président du DFCO, nous a accordé un peu de temps dans les bureaux de son entreprise avant la dernière journée de Ligue 1. Calme et posé, il a balayé tous les sujets, la saison difficile, l'entraîneur David Linarès, et la suite qui s'annonce avec un grand chambardement à venir point de vue effectif. Vous retrouverez ici les meilleurs morceaux et l'intégralité en vidéo.

Vous avez hâte que ça se termine ?

Olivier Delcourt : "On a tous hâte que ça se termine, fermer ce chapitre, c'était une saison pesante pour tout le monde. C'était un triste spectacle, on en a vraiment assez. Je serai à Saint-Etienne pour soutenir mon staff, mon entraîneur et quelques joueurs qui le méritent mais il y en a peu."

C'est la pire saison que vous ayez vécu ?

Olivier Delcourt : « Oui c'est la pire depuis 8 ans pour moi en tant que président, et je crois que c'est la pire de l'histoire du club. 18pts, 3 victoires, ce n’est pas suffisant. On ne méritait pas de se maintenir, je comprends la colère des supporters. »

Comment vous l'expliquez ?

Olivier Delcourt :  "C'est une descente enclenchée depuis 2 ans et les barrages face à Lens. Il y a eu de la décompression ensuite. Le recrutement a été compliqué, tardif aussi. Cette saison, l'effectif ne connait pas la Ligue 1, avec le contexte ca été difficile de les intégrer. On va reprendre l'entraînement le 21 juin avec notre nouvel effectif dans notre nouveau centre, les joueurs qui n'auront pas fait ce qu'il fallait reprendront aux Poussots jusqu'à la fin de leur contrat le 31 juin, c'est un petit cadeau du DFCO."

Il va y avoir une grande lessive cet été ?

Olivier Delcourt : "Je ne veux pas parler de lessive par respect pour les personnes et les hommes, mais oui il y aura de gros changements. On va garder seulement 4-6 joueurs de l'effectif actuel y compris les joueurs prêtés. Scheidler et Soumaré (les deux joueurs prêtés) seront un plus pour le groupe, ils ont découvert la Ligue 2, ils ont fait de bons prêts. Quant aux historiques, Sammaritano il y aura discussion, Marié oui, nos deux gardiens (Allagbé et Racioppi) sont aussi sous contrat. On a rencontré avec le coach tous les joueurs ce jeudi et vendredi. Il y aura un débriefe la semaine prochaine et on prendra des décisions."

Des joueurs ont perdu de la valeur, compliqué de s'en séparer ?

Olivier Delcourt : "C'est aux agents de faire le boulot. Ils ont su les mettre au DFCO, à eux de les emmener vers d’autres endroits. De toute façon, dans leur contrat, il y a un salaire pour la Ligue 1 et un autre pour la Ligue 2..."

David Linarès sera-t-il conservé ?

Olivier Delcourt : "Il y a pas de question avec l'entraineur, je l'ai nommé en toute connaissance de cause. David, cela fait longtemps qu'il est au club, c'est facile de vouloir le départ mais il est hors de question qu'il parte. On recrute ensemble, on travaille ensemble, on a mis un nouveau système à 4, comme avant, il n'y a pas de raison que ça fonctionne pas. A sa place, il y en a plus d'un qui serait parti, c'est un compétiteur. Il va relever le défi. La pression est pour tout le monde, le coach, les joueurs et les dirigeants. Il ne faudra pas faire payer aux nouveaux joueurs cette saison ratée. Je veux remonter le plus vite possible, entre deux et trois ans. Il faut rester honnête et cohérent. Les vrais supporters sont à nos côtés en Ligue 1 ou en Ligue 2".

Un mot pour les supporters, comment les faire revenir ?

Olivier Delcourt : "C'est dans la difficulté qu'on voit les gens à nos coté, il y a beaucoup de monde, j'en suis convaincu. On travaille sur un effectif de qualité pour la saison prochaine, j'ai confiance pour l'avenir. Je souhaite remonter le plus vite possible, notre nouveau centre nous permet de voir l'avenir différemment. On l’a fait visiter à plusieurs joueurs et agents, qui l'ont trouvé magnifique. Cela leur donne envie de venir, on veut des joueurs qui mouillent le maillot, il y en avait pas suffisamment, on veut cet état d'esprit là. L'histoire continue, le DFCO n'est pas mort, il n’y a pas de honte. J'ai toujours intégrer qu'on pouvait descendre, je ne l'ai jamais accepté, on a envie de retrouver la Ligue 1 le plus vite possible."

 

Voir l'intégralité de l'entretien avec Olivier Delcourt

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.