• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : une nouvelle marche pour alerter sur l’urgence climatique

L'urgence climatique est face à nous / © FTV
L'urgence climatique est face à nous / © FTV

Le réchauffement climatique devient de plus en plus inquiétant. Mais, des solutions existent et doivent être mises en place rapidement. Une marche a été organisée à Dijon dimanche 27 janvier 2019 pour faire pression sur les décideurs.
 

Par B.L.

Les engagements pris par de nombreux États du monde entier à la COP21 sont insuffisants pour échapper à un réchauffement climatique supérieur à 3 degrés, s’alarme Il est encore temps Dijon - Mouvement Citoyen Pour Le Climat.

Pourtant, tout n’est pas perdu et on pourrait encore éviter "une catastrophe planétaire", indique le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).


Selon les experts, "50 à 70 % des leviers d’action se situent au niveau local. Ainsi chaque élu-e local-e, chaque citoyenne et chaque citoyen, peut s’emparer de ce problème, apporter des solutions efficaces, et faciles à mettre en oeuvre au niveau de son territoire".

 
 

Que peut-on faire face au réchauffement climatique ?


Parmi les solutions possibles, il y a notamment : les repas bio et/ou végétariens dans les cantines, les pistes cyclables, les économies d’énergie et l’approvisionnement en énergies 100 % renouvelables, la re-localisation de l’économie via l’économie circulaire, etc.

Toutes ces "alternatives au système doivent devenir la norme". Cela permettrait « non seulement de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre, mais également de créer de l’emploi et de construire une société plus humaine, plus juste et plus solidaire", déclarent les membres de Il est encore temps Dijon - Mouvement Citoyen Pour Le Climat.

 


C’est dans cet esprit qu’une marche pour le climat a été organisée un peu partout en France dimanche 27 janvier. A Dijon, le rendez-vous était fixé à 15 h place de la Libération, avant "un moment convivial autour d’une soupe" au jardin Darcy.

Plusieurs événements de ce type ont déjà été organisés à Dijon, en France et dans le monde ces derniers mois. Cette fois, "2019 doit être une année cruciale pour changer la donne climatique", préviennent les organisateurs.
 
 

Le reportage de Michel Gillot, Gabriel Talon et Philippe Sabatier avec :
-Jean-Noël Cabassy, co-président de l’association Forestiers du Monde-France
-des participants
 

Faut-il agrandir le circuit automobile Dijon-Prenois ?

Le projet d’extension du circuit automobile Dijon-Prenois suscite de nombreuses critiques au sein du Mouvement Citoyen Pour Le Climat.

"Ce circuit, qui a déjà une surface de 165 hectares, demande 50 hectares supplémentaires pour s’agrandir.

Alors qu’aujourd’hui on lutte contre la déforestation, qu’on sait que la forêt est un élément pour maintenir le climat, Dijon et Prenois valident un projet de défrichement d’au moins 9 hectares sur le territoire communal de Prenois en pleine forêt", déplore Jean-Noël Cabassy, co-président de l’association Forestiers du Monde-France, qui participait à la marche pour le climat à Dijon dimanche 27 janvier.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montceau-les-Mines : les gilets jaunes organisent une chaîne humaine

Les + Lus

Les + Partagés