Dijon : les pompiers toujours mobilisés pour plus d'effectifs et de moyens

Les sapeurs-pompiers de Côte-d'Or sont mobilisés depuis le début de l'été pour plus d'effectifs et de moyens. / © France 3 Bourgogne
Les sapeurs-pompiers de Côte-d'Or sont mobilisés depuis le début de l'été pour plus d'effectifs et de moyens. / © France 3 Bourgogne

La colère ne faiblit pas chez les sapeurs-pompiers de Côte-d'Or, qui dénoncent un manque d'effectifs et de moyens. La direction a annoncé la création de seize nouveaux postes d'ici 2021. Insuffisants selon les syndicats. Une action surprise était organisée ce jeudi matin, à Dijon.

Par R. C.

Ce jeudi matin, une centaine de pompiers était réunie devant les bâtiments de la direction départementale du SDIS de Côte-d’Or, à Dijon. Une action surprise, dans la lignée des trois derniers mois de mobilisation, car pour un syndicliste "le SDIS est au bord du gouffre".

Depuis le début de la grève fin juin, les sapeurs-pompiers demandent davantage de moyens et d'effectifs pour ne plus avoir à accumuler les heures supplémentaires.

"On nous parle de 1607 heures, mais nous devons rester aux 1540 prévues par le décret, détaille Matthieu Brégand, président départemental du syndicat des sapeurs-pompiers. On travaille les nuits, les week-ends, les jours fériés, on a un métier cyclé, un métier pénible."

La discussion a duré environ une heure et demie entre les représentants des sapeurs-pompiers et la direction du SDIS, sans qu'une réponse ne soit apportée pour le moment aux revendications.

Ces dernières semaines, la création de 16 nouveaux postes d'ici 2021 a été annoncée. Des mesures jugées pour le moment insuffisantes par les manifestants.
 

Le reportage de Pierre Barbin, Florie Cotenceau et Philippe Sabatier, avec :

- Matthieu Bregand, Président du syndicat départemental des sapeurs-pompiers
- Christophe Avena, Conseiller départemental (DVG) de la Côte-d'Or
 
Manifestation des pompiers à la caserne de Dijon Nord
La colère ne faiblit pas chez les sapeurs-pompiers de Côte-d'Or, qui dénoncent un manque d'effectifs et de moyens. La direction a annoncé la création de seize nouveaux postes d'ici 2021. Insuffisants selon les syndicats. Une action surprise était organisée ce jeudi matin, à Dijon. - France 3 Bourgogne - Pierre Barbin, Florie Cotenceau et Philippe Sabatier

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus