Cet article date de plus de 5 ans

Dijon : les réactions continuent à affluer après le décès d'Alain Millot

Au lendemain du décès du maire de Dijon, les hommes politiques de tous bords ainsi que les représentants de la société civile continuent à rendre hommage à Alain Millot.
© France 3 Bourgogne
L'émotion est très vive, après le décès d'Alain Millot des suites de son cancer, une maladie qu'il avait lui-même annoncée en octobre 2014.

Sa formation politique est sous le choc.

Le Premier secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a réagi par communiqué, en rappelant qu'"Alain Millot était un élu engagé, animé par de profondes convictions progressistes et humanistes. Le Parti socialiste s’associe à la tristesse des Dijonnais et des Dijonnaises. Alain Millot va manquer à cette ville. Il va manquer aux socialistes."

Au plan départemental, toujours par communiqué, le Premier secrétaire fédéral Michel Neugnot a tenu "à saluer la dignité et le courage d'Alain, notamment depuis le mois d'octobre dernier. Alain avait choisi de mener un double combat, le combat pour nos valeurs à la tête de la mairie de Dijon et comme candidat aux élections départementales, ainsi que le combat contre la maladie".

Sur twitter, le Président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, a lui-aussi fait part de son émotion : 



Le député socialiste de la 1re circonscription de Côte-d'Or Laurent Grandguillaume a été, avec le ministre du Travail François Rebsamen, l'un des rares conseillers municipaux de la majorité à réagir :







Quant au nageur et élu dijonnais Charles Rozoy, il s'est directement adressé au maire décédé ce mardi :



Dans la communauté urbaine du Grand Dijon, dont Alain Millot était le président, ce mardi 28 juillet, c'est le maire PS  de Quetigny, Michel Bachelard, qui fait part de son immense tristesse. Alain Millot était "un homme courageux face à la ténacité de la maladie qui l'a emporté. Plus qu'un confrère, c'est un ami qui disparait.", écrit Michel Bachelard.

Dans la société civile, le président du MEDEF de Côte-d'Or et de Bourgogne Pierre-Antoine Kern a également réagi ce mardi matin : « Nous gardons le souvenir d’un homme discret et droit, très à l’écoute. Nos pensées vont à ses proches et à tous les Dijonnais"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société politique laurent grandguillaume