• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : un repas à l’aveugle au resto U Mansart pour sensibiliser au handicap

Des étudiants prennent un repas à l’aveugle au resto U Mansart, à Dijon, pour comprendre ce que ressentent les personnes ayant un handicap visuel. / © Rodolphe Augier
Des étudiants prennent un repas à l’aveugle au resto U Mansart, à Dijon, pour comprendre ce que ressentent les personnes ayant un handicap visuel. / © Rodolphe Augier

Huit étudiants accompagnés de deux animateurs déficients visuels ont participé à un repas à l’aveugle au restaurant universitaire Mansart. Une première organisée par le CROUS de Bourgogne-Franche-Comté.
 

Par B.L.

Un repas pris à l’aveugle pour sensibiliser les étudiants au handicap, c’était l’objectif de cette expérience qui a eu lieu vendredi 8 février 2019.

Huit étudiants se sont inscrits. Une fois leurs yeux cachés par un masque ou des lunettes spéciales reproduisant des troubles de la vision, ils ont été guidés dans la salle de restauration. Le repas, à la charge des participants, était facturé 3,25 euros.
 
Au menu, il y avait une salade d’endives aux noix, un pavé de saumon accompagné de blé aux champignons et de purée de carottes, et une tarte normande pour le dessert.

Des aliments appétissants, mais quand on est privé de la vue, le repas demande plus d’attention que d’habitude.
"On en a plein les mains. On ne sait pas si notre assiette est finie ou pas. On essaie de tâter et pour se servir un verre d’eau, c’est assez compliqué", dit l’une des participantes.

 
Reportage de Rodolphe Augier
 

Sortir de sa zone de confort pour comprendre ce que ressent l'autre 



"On les sort de leur zone de confort le temps d’un repas en les privant de la vue, qui représente 80% de notre interaction avec le monde", explique un représentant de l’AHSCUB (association handisport et culture de l’université de Bourgogne), qui participe à l’expérience.

Cette première, jugée enrichissante par tous les participants, devrait être renouvelée dans un resto U de Besançon au printemps.

Sur les 32 000 étudiants de l'université de Bourgogne, environ 600 étudiants sont en situation de handicap identifié. Parmi eux 7% présentent des troubles visuels.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 2

Les + Lus