Dijon : un Salon pour les fondus du chocolat

Le 3e Salon du chocolat et des vins fins de Dijon se tient du vendredi 11 au dimanche 13 mars 2016 au Parc des expositions et des congrès de Dijon. Coup de projecteur sur un secteur qui ne connaît pas la crise.

Le chocolat reste un produit "refuge" pour les consommateurs.
Le chocolat reste un produit "refuge" pour les consommateurs. © Pixabay
Pâques ayant lieu le 27 mars 2016, le salon est plutôt bien placé sur le calendrier des amateurs de gourmandises et de bons vins. Dans le monde du chocolat, Pâques est la période la plus importante après les fêtes de fin d’année.

Les ventes de chocolats et de confiseries ne cessent de progresser. En trente ans, la consommation de chocolat des Français a progressé de 30%, celle des confiseries de près de 20%. 

Le chiffre d’affaires du secteur s’accroît également, en raison de la hausse du prix des matières premières. Les prix à la consommation ont augmenté de plus de 25% ces dix dernières années.

© Pixabay


Chocolatier, un métier d'avenir 

En France, le secteur compte 81 entreprises et plus de 30 000 emplois, dont 15 400 emplois en production. Car, malgré une conjoncture économique toujours difficile, le chocolat reste un produit "refuge" pour les consommateurs.

Compte-tenu de ces perspectives économiques plutôt encourageantes, le CFA La Noue, à Longvic, dans l'agglomération dijonnaise, accueille depuis 10 ans une formation en pâtisserie et chocolaterie. Les apprentis peuvent passer un CAP pâtisserie, qu’ils pourront compléter avec la mention complémentaire "pâtissier chocolatier, glacier, confiseur".

Cette année, le CFA La Noue forme 26 apprentis et 2 adultes en formation continue. Ils devraient avoir de bonnes chances de se faire embaucher, une fois leur diplôme en poche. D’après Benoît Brilliard, responsable du pôle développement au CFA : "En règle générale, les apprentis trouvent très rapidement un emploi en pâtisserie artisanale, les chocolatiers purs étant rares sur notre département."

En France, le secteur du chocolat représente 81 entreprises et plus de 30 000 emplois
En France, le secteur du chocolat représente 81 entreprises et plus de 30 000 emplois © Pixabay


Zoom sur l’édition 2016 du Salon du chocolat et des vins fins

Le Salon du chocolat et des vins fins de Dijon est organisé par Chocolat des Alpes, qui propose trois autres rendez-vous annuels du même type à Aix-les-Bains, Grenoble et Annecy.

35 exposants seront présents ce week-end. Des professionnels du chocolat bien sûr, mais aussi de la confiserie et du vin. Les participants viennent de Côte-d’Or, mais aussi de la France entière et d’Italie. Le CFA La Noue est cette année encore la « star » du salon, avec plusieurs ateliers, concours et démonstrations prévues tout au long de l’événement. 


 

Affiche salon du chocolat et des vins fins de Dijon 2016
Affiche salon du chocolat et des vins fins de Dijon 2016 © Chocolat des alpes

 

Le programme du Salon du chocolat et des vins fins de Dijon 2016

  • Vendredi 11 mars après-midi : montage en direct d’une pièce tout chocolat sur le thème de Pâques, par le CFA La Noue.
  • Samedi 12 mars : concours de pièces et bonbons en chocolat. Thème : "Les 40 ans du CFA", organisé pour les apprentis en mention complémentaire du CFA La Noue.
  • Samedi 12 mars après-midi : concours "Le plus beau et le meilleur pain au chocolat" (Fédération des Boulangers de Côte-d’Or) en présence de Miss Bourgogne.
  • Dimanche 13 mars après-midi : concours de "La meilleure et la plus belle viennoiserie originale au chocolat" (Fédération des Boulangers de Côte-d’Or) en présence de Miss Bourgogne.

Tout le week-end : ateliers modelages chocolat pour enfants sur le stand CFA La Noue, (5 enfants par session).
Dimanche, exceptionnellement pour le salon du chocolat : animations autour du P’tit Chou par la startup "C Trop Chou" : apprentis adultes du CFA La Noue.

Et tout au long du salon :
  • Restauration assise : tous les plats sont conçus et réalisés par les apprentis du CFA avec des produits frais,
  • Formule petit-déjeuner assurée jusqu’à 11 h : café/thé + 1 viennoiserie confectionnée sur place + jus d’orange,
  • Tea-afternoon à partir de 15 h 30 assuré par les apprentis.
Horaires

  • vendredi 11 mars de 14 h à 19 h
  • samedi 12 mars de 10 h à 19 h
  • dimanche 13 mars de 10 h à 18 h
Tarif unique à partir de 10 ans : 4,50 euros. Participation à toutes les animations incluse.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs vins idées de sorties