Des Dijonnais au casting du film “La dernière vie de Simon” de Léo Karmann

© Jour2fête
© Jour2fête

On les appelle déjà les "cousins français de Spielberg". Le duo Léo Karmann, réalisateur, et Sabrina B Karine, scénariste, signent ensemble le film "La dernière vie de Simon". Au casting, plusieurs noms dijonnais.

Par Antoine Marquet

Simon a 8 ans. Orphelin, il rêve de trouver une famille prêt à l'accueillir. Mais Simon n'est pas comme tous les enfants... il a un pouvoir secret. Il peut prendre l'apparence de chaque personne qu'il a déjà touchée. 

Voilà neuf ans déjà que Léo Karmann et Sabrina B. Karine portent le film. Le duo existe depuis presque toujours et ce film, ils l'ont défendu.

"On fait pas ça en France !"

Le réalisateur et la scénariste se sont confrontés aux refus de nombreuses boîtes de distribution. Qualifié comme un conte merveilleux, le film a eu des difficultés à trouver ses partenaires. Le style est novateur et le cinéma français lui, peu habitué à cette forme d'écriture. 

 
LA DERNIÈRE VIE DE SIMON Bande Annonce (2020)
Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l'accueillir. Mais Simon n'est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l'apparence de chaque personne qu'il a déjà touchée... Et vous, qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer ? - Jour2fête


Sabrina et Léo sont influencés par le cinéma américain. “C’est trop ambitieux. C’est trop américain.” Selon Sabrina, les distributeurs n’arrivaient pas à mettre ce film “dans une case”. Comparé à du Spielberg, “La dernière vie de Simon” trouve chaussure à son pied, neuf ans plus tard.

C’est un film qu’on a finalement pu faire sans concession et il nous ressemble !


Depuis août 2019, l’équipe du film sillonne les routes de France pour des projections et des rencontres avec le public. Un public qui sort généralement “la larme à l’oeil” selon Pierre Cachia. Et il n’y a pas d’âge pour être touché par l’histoire de Simon. Le film a reçu des prix du public, jeune et âgé. “Plaire au plus grand monde” était la mission initiale et aujourd’hui, l’objectif est atteint. Chaque spectateur saura se retrouver un peu en Simon. “Il y a beaucoup de messages dans le film”. Simon se transforme pour plaire aux autres alors sans hésitation, “apprendre à s’aimer soi-même” est la morale du film. 
 
© "La dernière vie de Simon" de Léo Karmann / Jour2fête
© "La dernière vie de Simon" de Léo Karmann / Jour2fête

“Bourgogne en force !”


La magie de “La dernière vie de Simon”, c’est aussi d’avoir réuni quatre amis… bourguignons. Sabrina, la scénariste, est née à Dijon et a vécu à Couchey. Elle rencontre Pierre, dijonnais, dans une association d’amateurs de cinéma. 17 ans d’amitié au compteur. 

Sur le film de Léo Karmann, ils sont accompagnés de Mylène et Erwan. Elle est la chanteuse du film et vient de Binges. Lui est musicien et né à Dôle. Ils se sont rencontrés en fac de musicologie.
Mais comment les quatre comparses se sont retrouvés à Paris pour le tournage ? Il y a dix ans, Pierre présente Sabrina à Léo, le réalisateur. Ils mettent en commun leurs idées et leurs univers pour faire naître leur film. Ils tiennent à ce que Pierre, leur meilleur ami, ait un rôle dans leur production. Alors ils lui écrivent un personnage. 
C’est le hasard le plus total qui a réuni Erwan, Mylène et Léo… voisins de palier à Paris. Léo demande aux deux bourguignons de l’aider à monter son canapé. “Son téléphone a sonné et c’était la musique du film La troisième dimension. Et là je me suis dit qu’on allait être copains.” 

Faire un film “entre potes”, c’est une grande fierté. Ils y ont cru et se sont battus ensemble. Leur complicité, les épreuves qu’ils ont traversé pour donner vie à leur projet, “tout ça se ressent quand on regarde le film” selon Pierre. 
Il n’y a pas de secret pour Erwan. Ils ont été appelés pour faire ce qu’ils aimaient. “On a tout mis dedans. 100 % de nous !” 
 

Quelle est la suite pour les quatre mousquetaires ?


Du repos” s’amuse Pierre. Ensemble ou séparément, Sabrina, Pierre, Mylène et Erwan espèrent qu’ils seront contactés pour travailler sur de nouveaux projets.

Attendons-nous à retrouver l'équipe prochainement puisqu'un nouveau film est en cours de création… Madame Einstein sera réalisé par Léo Karmann, écrit par Sabrina B. Karine et la musique produite par Erwan Chandon. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’un rôle soit trouvé pour Pierre Cachia. L’équipe a découvert que la première épouse d’Albert Einstein a signé toutes les découvertes du physicien et décide donc de raconter son histoire, au travers d’un biopic.
 
© Jour2fête
© Jour2fête
A retrouver au cinéma ELDORADO à partir du 5 février 2020

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus