• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Feuilleton : portraits croisés d’une auberge familiale et d’un hôtel de luxe en Bourgogne

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Dans notre feuilleton de la semaine, nous vous emmenons dans les coulisses de deux hôtels. D’un côté, une auberge familiale à Saint-Boil, une commune de Saône-et-Loire de près de 500 habitants. De l’autre, La Cloche, un hôtel de luxe 5 étoiles en plein centre-ville de Dijon.

Par Valentin Chatelier

Le premier est une petite auberge familiale, gérée depuis 7 ans et demi par un couple à Saint-Boil, petit village de près de 500 habitants, au cœur de la Saône-et-Loire. Le second est un hôtel de luxe, un établissement 5 étoiles situé en plein centre-ville de Dijon : La Cloche, et ses deux siècles d’existence.

Nous avons suivi le quotidien de ces hôtels, dans les coulisses, avec ceux qui les font vivre. Des reportages signés Florent Motey, Romy Ho-A-Chuck, Antoine Bergey et Bruno Barbay.
 

Episode 1 : la gestion des chambres


Pour ce premier épisode, nous avons suivi plus particulièrement la gestion des chambres. Le quotidien n’est pas vraiment le même entre l’auberge familiale, où ils sont deux pour faire toutes les chambres, et l’hôtel de luxe où 30 femmes de chambres s’affairent.
 
Feuilleton : portrait croisés d’une auberge familiale et d’un hôtel de luxe en Bourgogne (1/4)
 

Episode 2 : la préparation des repas


Dans l’hôtel dijonnais, les livraisons commencent très tôt, dès 3h du matin. Près de 100kg de denrées alimentaires sont livrées chaque matin, avant même la présence des cuisiniers. Pour l’auberge familiale, c’est différent : les co-gestionnaires vont directement chercher leurs produits, légumes, produits laitiers… Ils misent sur le local.
 
Feuilleton : portraits croisés d’une auberge familiale et d’un hôtel de luxe en Bourgogne (2/4)
 

Episode 3 : le coup de feu


Pour ce troisième épisode du feuilleton, nous avons suivi le coup de feu. A Saint-Boil, le couple n’arrête pas pour servir 30 couverts, midi et soir, sans salariés ni extras. L’objectif : éviter de faire grimper la note. Du côté de La Cloche, c’est différent : chaque tâche est bien répartie entre les 10 équipiers. Le menu est proposé à 50 euros les jours de semaine, dans cet hôtel 5 étoiles.
 
Feuilleton : portraits croisés d’une auberge familiale et d’un hôtel de luxe en Bourgogne (3/4)
 

Episode 4 : les petits-déjeuners  


A l’hôtel La Cloche, la préparation du petit-déjeuner débute dès 5h du matin. Trois personnes s’occupent quotidiennement de préparer les buffets. Une mission qui leur prend 1h30 et qui coûte 23 euros par personne aux clients. Du côté de l’auberge familiale de Saône-et-Loire, Christine commence à préparer le buffet à 6h30.
 
Feuilleton : portraits croisés d’une auberge familiale et d’un hôtel de luxe en Bourgogne (4/4)

A lire aussi

Sur le même sujet

Blanzy : une cinquantaine de pompiers interviennent pour une pollution chimique

Les + Lus