• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Handball féminin : fini le CDB, voici la JDA Dijon Handball

Racheté au mois de février dernier par le club de basket de la JDA, le Cercle Dijon Bourgogne va changer de nom. Les handballeuses bourguignonnes vont devenir la JDA Dijon Handball. Une évolution qui devra être entérinée le 5 juillet en assemblée générale.

Par R.C.

Une nouvelle évolution est imminente pour le Cercle Dijon Bourgogne. Après le rachat du club en février dernier par le club de basket masculin de la JDA, les handballeuses vont changer de nom. Pour matérialiser le rapprochement entre les deux structures, le CDB va laisser place à la JDA Dijon Handball.

Le nouveau logo de la JDA Dijon Handball, qui remplacera celui du Cercle Dijon Bourgogne. / © JDA Dijon Handball
Le nouveau logo de la JDA Dijon Handball, qui remplacera celui du Cercle Dijon Bourgogne. / © JDA Dijon Handball


"Ce rapprochement est signe d'une nouvelle ère qui n'occultera pas pour autant l'histoire de chacun, ainsi que les fondations et les valeurs qui leur sont propres", rassure le club dans un communiqué. L'objectif est ambitieux : bâtir "un club mixte et omnisport".

Officialisation le 5 juillet


Le changement ne prendra effet que dans deux semaines, puisqu'il doit encore être entériné en assemblée générale le 5 juillet.


Avec cette mutualisation, la JDA Dijon Handball espère pouvoir bâtir un projet ambitieux. "La mutualisation c’est avant tout deux structures juridiques autonomes qui travaillent main dans la main, en s’appuyant sur des personnes de compétences et permettant de se donner davantage de moyens, que ce soit administrativement ou sportivement et dans l’optique de rester au plus haut niveau", précise le président Thierry Degorce.

Après une dernière saison difficile (dernières à l'issue de la phase régulière), les Bourguignonnes ont sauvé leur place en Ligue féminine de handball en play-downs. Elles reprendront le chamionnat le mercredi 29 août par la réception de Besançon.

A lire aussi

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus