Histoires 14-18 : Recettes de guerre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Caroline Jouret .

Pendant la Grande Guerre, de nombreux livres de cuisine ont été publiés à l'attention des ménagères mais aussi des cuistots de troupes militaires. De nombreux ingrédients manquaient et ces recettes proposaient des produits de substitution et des astuces.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
La Bibliothèque Patrimoniale et d'Etude de Dijon a organisé en novembre 2014 deux journées d'études labellisées par la Mission Centenaire 14-18 et intitulées " Manger et boire entre 1914 et 1918".  Ces deux journées ont rassemblé de nombreux universitaires et historiens de la Grande Guerre. Chacun d'entre eux est intervenu pendant le colloque sur divers aspects concernant l'alimentation pendant la Première Guerre mondiale. 

Les livres de cuisine de guerre figuraient parmi les thèmes abordés par les conférenciers. La bibliothèque municipale de Dijon en possède plusieurs. Elle s'est en effet constitué un important patrimoine de documents en lien avec la gastronomie et le vin: un "fonds gourmand" qui comporte, entre autres, un certain nombre de livres de recettes publiés entre 1914 et 1918.

Caroline Poulain, conservatrice en charge du patrimoine à la bibliothèque patrimoniale et d'étude de Dijon, anime un blog en lien avec ce fonds gourmand : le blog Apicius où vous pouvez découvrir les livres de recettes de guerre et même quelques recettes que vous pourrez essayer. Vous y trouverez également des articles consacrés aux interventions des conférenciers des journées d'études "Manger et boire entre 1914 et 1918".
Dans son livre " La nouvelle Cuisine de Guerre" publié en 1918, Auguste Jotterand, cuisinier à Lausanne, donne des recettes de guerre pour utiliser les restes ( pain, boulettes, gnocchis de viande), le matefaim, le biscuit de guerre, les oeufs en conserve à la chaux ou encore la conserve de pain " au cas ou notre ravitaillement se resserre encore et que la guerre se prolonge au-delà de cette année". 
Julien Jacquinot, dans son " Recueil de recettes culinaires pratiques et économiques pour la préparation des aliments principalement en temps de guerre" écrit: "Toutes les recettes de cette brochure sont faites pour le moment actuel, car il est bien entendu que l'on peut supprimer le beurre naturel et le remplacer par le beurre végétal.

Autre produit de substitution : les "oeufs évaporés Layton" que l'on utilisait couramment pendant la Première Guerre mondiale comme l'explique la brochure dont est extraite la page ci-dessous.
Dans ces livres de cuisine, les auteurs donnent des conseils pour faire beaucoup avec peu : ce sont des recettes de ragoûts, de soupes, de beignets. On remplace la farine par les pommes de terre ou des haricots secs. On explique aussi comment conserver les aliments plus longtemps, notamment les fruits. On trouve par exemple une recette de confiture sans sucre : le raisiné de Bourgogne.
Histoires 14-18 il y a cent ans : Les livres de recettes de cuisine en temps de guerre
Equipe: Caroline Jouret / Alain Tixier (Images) / Yoann Danjou (Son)  / Jean-Renaud Gacon (Eclairage) 
Remerciements à :
Caroline Poulain - Conservatrice en charge du Patrimoine et du Pôle 1 - Bibliothèque municipale de Dijon
Sébastien Langlois - en charge des collections numériques et des fonds d'archives - Bibliothèque municipale de Dijon
durée de la vidéo: 01 min 37
Histoires 14-18 : Les recettes de guerre ©France 3


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité