Littérature jeunesse : tomber, se relever et prendre son envol !

Savez-vous comment reprendre pied après une chute ? Voici quatre livres poétiques et fantastiques, quatre portraits d'enfants et d'adolescents qui ont pris leur envol.

Chronique du 26 mai 2023 - Vous êtes formidable

Même pas mal de Sara Gavoli

Editions seuil jeunesse

A partir de 2 ans

Comment se relever après une chute ? La question n’est pas seulement théorique : les jeunes enfants tombent dix fois par jour et les parents ne savent pas toujours comment réagir, consoler ou minimiser. Lorsqu’une petite fille en pleurs hurle qu’elle est tombée, l’auteur lui pose mille questions pour savoir comment.

D’une marche d’escalier, du toboggan, du lit de ses parents... la réponse est invariablement : non.

Les questions deviennent de plus en plus farfelues : du dos d’un éléphant, du toit du poulailler… et au lieu de pleurer, la petite fille retrouve le sourire.

Même pas mal ! est un livre pour les enfants à partir de 2 ans. Joyeux et coloré, c’est l’album idéal pour soigner tous les bobos.

Une maman si pressée de Sarah Lundberg

Seuil jeunesse

A  partir de 4 ans

Cet album est un clin d’œil complice à tous les enfants qui se sentent oppressé par leurs parents. L’auteure suédoise nous entraine dans une course folle avec Noah, le jeune héros et sa maman.

Au programme de la journée : shopping et achat d’un cadeau d’anniversaire de dernière minute. Mais rien ne se passe comme prévu : un vêtement oublié, un présent introuvable et finalement perdu dans le bus. A trop courir, le duo perd ses affaires et ses moyens.

Il faut toute la finesse de Sara Lundberg pour raconter la fatigue d’une maman et la pression qu’elle met sur son fils étourdi sans aucun jugement. Les jeunes lecteurs comprennent immédiatement que la maman veut faire de son mieux et qu’il y a toujours des solutions.

 

Je suis ton manteau de Angélique Villeneuve et Julien Martinière

L’étagère du bas

A partir de 6 ans

Ce livre est une fable.

Igor a toujours peur. Il n’ose pas sortir seul de chez lui. Un jour, pour l’aider à s’envoler, son père lui coud un manteau très particulier, avec deux grandes ailes cousues de plumes, ramassées dans la nature.

Est-ce le manteau magique ou le regard de sa nouvelle voisine qui vont permettre à Igor de décoller ? Difficile à dire mais cet album illustré par Julien Martinière est, comme le vêtement, magique de sensibilité et de légèreté.

 

Le prodigieux destin de Peter de Maëlle Fierpied

Collection Medium, Ecole des loisirs

A partir de 10 ans

Le héros de ce roman pour ados a beau s’appeler Peter Petons, il n’a pas du tout les pieds sur terre.

Le prodigieux destin de Peter de Maëlle Fierpied commence dans une famille pauvre, les Petons. Le fils de la famille est dans son monde, renfermé mutique. Son destin bascule lors d’une explosion survenue dans l’usine de chaussons de M. Pantoufle dans laquelle il habite. Le petit garçon se retrouve enfoui sous une couche de pâte polyductimère.

Peter survit mais perd tous ses cheveux et des ailes commencent à pousser dans son dos.    

Ce roman tendre, loufoque et fantastique est rempli de clind'oeil, à commencer par ces petites références aux pieds. Une pépite que l’on ne referme pas avant la dernière page.

 

 

 

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité