Maladie de Lyme : une malade du Doubs porte plainte contre un médecin de l’hôpital de Dijon

Nassera Frugier est atteinte de la maladie de Lyme. Elle a porté plainte contre un médecin de l’hôpital de Dijon. Elle l’accuse de l'avoir humiliée et maltraitée au cours d'une consultation.
 

Nassera Frugier a 50 ans. Elle est atteinte de la maladie de Lyme, provoquée par la morsure d'une tique, il y a plusieurs années.
Nassera Frugier a 50 ans. Elle est atteinte de la maladie de Lyme, provoquée par la morsure d'une tique, il y a plusieurs années. © France 3 Franche-Comté / R. Poirot
Une semaine après, elle est toujours sous le choc. Le lundi 21 janvier, Nassera Frugier a rendez-vous pour une expertise médicale, au CHU de Dijon. Cette habitante d’Etalans, dans le Doubs, est atteinte de la maladie de Lyme. La maladie est provoquée par la morsure d'une tique.

Le rendez-vous médical est destiné à évaluer son taux d’invalidité : la maladie a entraîné plusieurs graves séquelles et problèmes de santé.

Selon Nassera, la consultation aurait mal tourné. Le médecin aurait tenu des propos malveillants à son égard, avant de mettre en doute la réalité de sa maladie, et de parler de psychiatrie.


Un déni de la maladie de Lyme ?



A l’évocation du nom de deux  professeurs de médecine, spécialistes français de la maladie de Lyme, le médecin aurait conclu l’entretien par ces mots : « Ce sont des menteurs, ils s'enrichissent sur le dos des malades, des menteurs, une honte pour la médecine. Vous n'avez pas Lyme, c'est dans votre tête. Nous sommes les vrais médecins. Eux ce sont de simples vétérinaires (…) Sortez de mon cabinet, allez-vous en, c'est terminé ».

Après cette consultation à Dijon, Nassera Frugière considère que le monde médical est encore trop souvent dans le déni de la maladie de Lyme. Un autre patient, également suivi au centre hospitalier de Dijon, se préparerait également à déposer plainte.

Le centre hospitalier de Dijon n'a pas souhaité répondre aux sollicitations de notre équipe de reportage. Il précise toutefois que le médecin n'est pas rattaché à l'établissement, mais intervient comme expert.

Une mère de famille de Bourgogne, qui est atteinte de la maladie de Lyme, a elle aussi déposé plainte contre le CHU de Dijon pour une mauvaise prise en charge. 

 Le reportage de Michel Gillot, Raoul Advocat, Gabriel Talon, Rémy Poirot et Laurence Crotet-Beudet
 

Une longue attente avant le diagnostic


Nassera Frugier a 50 ans. Elle est atteinte de la maladie de Lyme depuis une dizaine d'années. Mais le diagnostic de la maladie n'a été fait que depuis peu. Elle avait raconté cette épreuve dans un livre, publié en 2016 (voir article ci-dessous). 


 
Maladie de Lyme : le témoignage de Nassera Frugier

 






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société