Mère voilée prise à partie par un élu RN : 90 personnalités demandent au président de condamner une “agression”

Mathieu Kassovitz, Marina Foïs, Omar Sy et Kev Adams font partie des signataires de la tribune. / © Anne-Christine POUJOULAT, Angela WEISS, Valérie MACON, Alberto PIZZOLI / AFP
Mathieu Kassovitz, Marina Foïs, Omar Sy et Kev Adams font partie des signataires de la tribune. / © Anne-Christine POUJOULAT, Angela WEISS, Valérie MACON, Alberto PIZZOLI / AFP

"Jusqu'à quand allons nous accepter que la laïcité, socle de notre République, soit instrumentalisée pour le compte d'une vision ségrégationniste, raciste, xénophobe, mortifère de notre société ?" 90 personnalités s'expriment dans Le Monde après l'événement survenu au conseil régional vendredi.

Par M. F. avec AFP

Omar Sy, Kev Adams, Marina Foïs, Mathieu Kassovitz… Un collectif de 90 personnalités demande "urgemment" au président de la République Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu du Rassemblement national alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

"Nous (…) demandons urgemment au gouvernement français et au président de la République, Emmanuel Macron, de condamner publiquement l'agression dont cette femme a été victime devant son propre fils", indique leur tribune publiée dans Le Monde daté de mercredi 16 octobre.

Le collectif, où figurent également plusieurs chercheurs et sociologues, appelle aussi à "dire, avec force, que les femmes musulmanes, portant le foulard ou non, et les musulmans en général ont toute leur place dans notre société" et à "refuser que nos concitoyens musulmans soient fichés, stigmatisés, dénoncés pour la simple pratique de leur religion".

Vendredi, Julien Odoul, membre du bureau national du RN, avait demandé à ce qu'une mère d'élève qui accompagnait une sortie au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté retire son voile. Les élus du RN avaient ensuite quitté la salle, avant de dénoncer une "provocation islamiste".

Dans leur tribune, les 90 personnalités dénoncent la "haine" et la "violence inouïes" de cette scène qui a été filmée et abondamment commentée sur les réseaux sociaux.
 


"Une stigmatisation assumée au plus haut niveau"

Elles déplorent également la réaction du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer qui "a certes condamné" mais "a tout de même affirmé 'le voile n'est pas souhaitable dans notre société'". "N'est-ce pas ici l'illustration même d'une stigmatisation assumée jusqu'au plus haut niveau ?", s'interroge le collectif.
 
Il condamne également les propos du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner qui a listé, après l'attentat à la préfecture de police de Paris, "'la pratique régulière et ostentatoire de la prière', et 'la pratique exacerbée de la religion en période de ramadan' comme autant de 'signes de radicalisation' à signaler, alors qu'il ne s'agit ni plus ni moins que de conduites religieuses tout à fait banales chez les musulmans pratiquants" .

"Jusqu'à quand allons nous accepter que la laïcité, socle de notre République, soit instrumentalisée pour le compte d'une vision ségrégationniste, raciste, xénophobe, mortifère de notre société ?", interroge la tribune.

Le collectif rassemble également des réalisateurs dont Céline Sciamma, des journalistes, des sportifs, les membres fondateurs de Zebda (Hakim et Mustapha Amokrane) ou le rappeur Nekfeu.
 

Les signataires de la tribune

Kev Adams, humoriste, acteur - Leïla Alaouf, journaliste - Zahra Ali, sociologue - Sarah Al-Matary, maîtresse de conférences en littérature française - Hakim et Mustapha Amokrane, artistes membres du groupe Zebda - Salah Amokrane, responsable associatif - Rebecca Amsellem, fondatrice de la newsletter « Les Glorieuses » - Chadia Arab, géographe, chercheuse au CNRS - Meziane Azaïche, directeur du Cabaret sauvage - Pénélope Bagieu, dessinatrice - Béatrice Barbusse, sociologue - Lauren Bastide, journaliste et productrice - Malik Benthala, acteur et comédien - Julie Billy, productrice - Isabelle Boni-Claverie, réalisatrice et scénariste - Pascal Boniface, universitaire - Yassine Bouzrou, avocat - Samira Brahmia, chanteuse et comédienne - Isabelle Cambourakis, éditrice et enseignante - Casey, artiste - Samia Chabani, responsable associative - Amelle Chahbi, comédienne, réalisatrice - Chadia Chaibi-Loueslati, dessinatrice - Hugues Charbonneau, producteur - Aya Cissoko, auteure, triple championne du monde de boxe - Laurence De Cock, historienne - Christine Delphy, sociologue et directrice de recherches CNRS - Vikash Dhorasoo, ancien footballeur, parrain d’Oxfam - Rokhaya Diallo, journaliste et réalisatrice - Karima Dirèche, historienne, directrice de recherche au CNRS - DJ Snake, artiste - Nassira El Moaddem, journaliste - Jules Falquet, sociologue, féministe - Dominique Farrugia, auteur, réalisateur et producteur - Eric Fassin, sociologue, professeur à l’université Paris-8 - Elsa Faucillon, députée (PCF) des Hauts-de-Seine - Marina Foïs, actrice - Sébastien Fontenelle, journaliste - Geneviève Garrigos, défenseure des droits humains - Franck Gastambide, acteur - Florence Gastaud, productrice - Amandine Gay, réalisatrice - Sébastien-Abdelhamid Godelu, journaliste, animateur TV - Alain Gresh, journaliste - Faïza Guène, autrice - Nora Hamadi, journaliste - Nadia Hathroubi-Safsaf, rédactrice en chef du Courrier de l’Atlas, auteure, élue locale - Jérôme Jarre, influenceur humanitaire - Marion Jobert, juriste - Georgi Joseph, basketteur professionnel - Léopold Lambert, rédacteur en chef de The Funambulist - Mathilde Larrère, historienne - Neila Latrous, journaliste - Laurence Lascary, productrice - Michel Leclerc, réalisateur - Titiou Lecoq, journaliste et autrice - Gwenaëlle Lenoir, journaliste - Matthieu Longatte, humoriste - Mathieu Kassovitz, acteur et réalisateur - Baya Kasmi, scénariste, réalisatrice - Raphaël Kempf, avocat - Kyan Khojandi, auteur - Sofia Manseri, conseillère municipale de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) - Tonie Marshall, réalisatrice, productrice - Madjid Messaoudene, élu de Saint-Denis - Guillaume Mazeau, historien - Guillaume Meurice, humoriste - Marwan Mohammed, sociologue - Rosa Moussaoui, grand reporter au journal L’Humanité - Ron Mvouika, basketteur professionnel - Géraldine Nakache, actrice et réalisatrice - Nekfeu, artiste - Judith Nora, productrice - Danièle Obono, députée (La France insoumise) - Océan, auteur et comédien - Ugo Palheta, sociologue - Cyril Pedrosa, auteur - Mabrouck Rachedi, écrivain - Elisa Rojas, avocate - Marina Rollman, humoriste - Aurélie Saada, chanteuse - Eros Sana, militant des quartiers populaires - Céline Sciamma, réalisatrice, scénariste - Fabienne Servan-Schreiber, productrice - Patrick Simon, sociodémographe à l’INED - Maboula Soumahoro, enseignante-chercheuse à l’université de Tours - Alessandra Sublet, animatrice - John Sulo, animateur TV - Hapsatou Sy, animatrice - Hélène Sy, présidente de l’association Cekedubonheur - Omar Sy, acteur - Amara Sy, basketteur professionnel - Syra Sylla, journaliste sportive - Ilhame Taoufiqi, grand reporter TV5 Monde - Sylvie Tissot, sociologue, université Paris-8 - Aïda Touihri, journaliste et productrice - Shahin Vallée, économiste - Naïma Yahi, historienne - Raphäl Yem, animateur TV - Camille Zabka, autrice - Rébecca Zlotowski, réalisatrice.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus