Miss France, enfance en Saône-et-Loire, lutte contre le harcèlement scolaire : portrait de Luna Lacharme, Miss Bourgogne 2023

Etudiante en communication, Luna Lacharme tire de son enfance en Saône-et-Loire une aversion pour le harcèlement scolaire. Un fléau contre lequel la Miss Bourgogne 2023 s'engagera si elle est sacrée Miss France, ce samedi 16 décembre au Zénith de Dijon (Côte-d'Or). Portrait d'une Miss en phase avec son époque.

18 ans à peine mais Luna Lacharme ne bafouille pas en interview. "J'ai souvent fréquenté des personnes plus âgées que moi", raconte la miss Bourgogne 2023, ancienne élève du lycée La Martine de Mâcon (Saône-et-Loire).

"L'aventure Miss France m'a aussi fait grandir. Je prends en assurance et je me redécouvre", poursuit l'étudiante en communication à l'ESP de Lyon, qui se complait dans la préparation au concours en terre natale.

Danseuse puis basketteuse à La Chapelle-de-Guinchay

Depuis son sacre à Châlon-sur-Saône le 8 octobre, Luna Lacharme n'a pas une minute à elle. À quelques jours avant l'élection, elle prend beaucoup de plaisir à répéter les chorégraphies pour "pour préparer un beau show" le samedi 16 décembre, au Zénith de Dijon.

Facile, pour celle qui a pratiqué le moderne jazz pendant dix ans avant de se mettre au basketball à l'âge de 13 ans, jusqu'à jouer en -18 régional, au club de La Chapelle-de-Guinchay (21).

Une petite ville de Saône-et-Loire qui a offert des souvenirs joyeux à la Miss Bourgogne. Des tours de vélos dans son lotissement jusqu'aux matchs du dimanche sur le city stade... "On passait tout notre temps dehors", se rappelle la Miss, tout juste adulte et déjà sous le feu des projecteurs. 

"Créér du lien entre les élèves"

Luna Lacharme emménage à La Chapelle-sur-Guinchay à l'âge de deux ans, à la naissance de sa petite soeur dont elle est restée proche et qui lui a donné des idées d'engagement.  

Ma soeur était victime de harcèlement scolaire au primaire et ça m'a beaucoup touchée. Si je suis élue Miss France, j'aimerais intervenir auprès des classes et sensibiliser à l'importance de créér du lien entre les élèves.

Luna Lacharme, Miss Bourgogne 2023

Une Miss qui semble soucieuse des problématiques sociales actuelles. L'étudiante voit par exemple d'un très bon œil les nouvelles réglementations qui encadrent le concours Miss France, et font suite à la plainte du Collectif "Osez le féminisme", en octobre 2021.

Pour un concours plus inclusif

Depuis l'année dernière et en réponse à cette polémique, l'institution se veut plus inclusive. Il est donc devenu possible de prétendre à la couronne de Miss France en étant mariée, mère de famille, âgée de plus de 24 ans, transgenre, tatouée... Critères auparavant éliminatoires.

"Je trouve que c'est une bonne chose", réagit Luna Lacharme avec assurance. Ça ouvre les portes à d'autres femmes. Dans la promo', il y a des filles de 27 ans et ça nous grandit toutes. On s'entend très bien".

Le 16 décembre, les 30 Miss sauront néanmoins devenir meilleures ennemies. Qui pour concurrencer le charme de Luna au Zénith de Dijon ? Découvrez le portrait des 29 concurrentes en cliquant ici

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité