Municipales 2020 : concert de casseroles pour l’inauguration du local de campagne de François Rebsamen à Dijon

Comme la semaine dernière pour le candidat de La République en Marche, cette fois c’est François Rebsamen, le maire PS sortant de Dijon, qui a eu droit à un concert de casseroles pour l’inauguration de sa permanence des municipales.

François Rebsamen, maire PS sortant de Dijon, a inauguré son local de campagne samedi 25 janvier 2020. Il sollicite un 4e mandat aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020.
François Rebsamen, maire PS sortant de Dijon, a inauguré son local de campagne samedi 25 janvier 2020. Il sollicite un 4e mandat aux élections municipales des 15 et 22 mars 2020. © Dijon c'est Capitale

"Avec des militants syndicaux et gilets jaunes on a organisé un petit concert de casseroles à l'occasion de l'inauguration du local de campagne de F. Rebsamen à Dijon pour interpeller not' bon maire sur la réforme des retraites et lui rappeler le bilan social du PS au pouvoir" : comme l’indique ce message posté sur Twitter, il y avait de l’ambiance ce matin pour l’inauguration du local de campagne de François Rebsamen samedi 25 janvier 2020.
 

En revanche, pas un mot de ce concert improvisé sur le compte Twitter "DijonCcapitale" de François Rebsamen : on trouve juste un message qui indique qu’il y avait "plus de 250 personnes" réunies rue Musette autour du maire sortant, qui a présenté son "bilan de la mandature".
 

Il y a une semaine, samedi 18 janvier, c’est le candidat LREM Sylvain Comparot qui a eu droit à la visite de manifestants opposés à la réforme des retraites, lors de l’inauguration du local de campagne de la liste "Dijon, l'avenir ensemble", situé rue du Général Fauconnet à Dijon.

Dans les deux cas, François Rebsamen et Sylvain Comparot sont allés discuter avec les manifestants, qui se sont ensuite dispersés dans le calme.

A noter que la colère des opposants au projet de réforme des retraites lancé par le gouvernement se manifeste dans d'autres villes de Bourgogne. 
Vendredi 24 janvier, c'est la permanence d'Alain Rousselot-Pailley, candidat LREM à l’élection municipale de Chalon-sur-Saône, qui a été murée par des manuels scolaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections françois rebsamen
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter